Une fois n’est pas coutume, je vous emmène au théâtre, découvrir Frida Kahlo.
J’aime aller au théâtre sans connaître l’histoire. Bon, juste le thème cette fois : l’artiste mexicaine.
Surprise : quand la musique démarre et le rideau se lève, une femme seule, là où j’aurais juré voir un tableau. Va-t’elle être seule pendant toute la pièce ?
Oui ! Et je peux dire que c’est une performance !
1h15, de monologue entrecoupé de pauses, de musique, et de transitions scénographiques.
Un challenge que la comédienne relève avec brio.
Il faut dire qu’elle a eu le coup de foudre pour Frida la femme et l’artiste, et a écrit la pièce d’après ses carnets.
C’est son histoire qu’elle raconte, à la première personne.
Amours, engagement politique (une communiste et une révolutionnaire !!!), rencontres, réflexions philosophiques, la Femme forte et féministe, la femme à la santé fragile, amoureuse de son Diego, et toujours enthousiasmée par la couleur. Lupe Velez, la comédienne, la qualifie de « chromophore ».
Du rire parfois, de la tension dramatique souvent, et des silences d’une grande intensité. Frida-Lupe déroule le fil de sa vie, présente joies et peines de l’artiste.
Une vraie dynamique du texte, et même des jeux de langue et de l’humour.
Mais ce n’est pas tout !
La mise en scène, et surtout la scénographie sont à souligner.
Tous les changements de décor, d’ordinaire invisibles, sont intégrés au texte, et offrent des respirations tant à la comédienne qu’au public.
C’est dans ces moments aussi que se manifeste la poésie de Lupe, et sa créativité.
Costumes astucieux, décors qui apparaissent et désapparaissent pour disparaitre finalement au gré de l’histoire.
Je n’en dis pas plus pour vous laisser le plaisir de la découverte…. Allez juste un mot : faites attention à l’homme en noir…
Frida Kahlo c’est au théâtre Dejazet, au 41 boulevard du temps* (ne vous trompez pas, où vous aurez un sprint d’1,5km à faire… comme moi ! 🙂
Psssst : le théâtre en lui-même est très beau, et date de 1851 1770!
* euh, petit lapsus : il fallait comprendre 41 Boulevard du Temple.  🙂