Podcast #19 – Organiser un salon pour se rendre visible

Vous ne le savez peut-être pas encore, j’ai enfin lancé mon podcast Happy Personal Shopping en fin d’année dernière. Depuis, déjà 19 épisodes sont disponibles à l’écoute, pour les futurs professionnels du conseil en style ! Celui de cette semaine est un peu spécial, j’ai envie de le partager avec vous ici.

Il concerne l’histoire de Julie.

Le contexte : Julie et son salon de coiffure

Il y a quelques semaines, j’ai rencontré Julie. Coiffeuse passionnée, elle tient un salon depuis 15 ans. Son travail est prospère puisqu’elle gère aujourd’hui une équipe de 5 personnes. Elle fait régulièrement des travaux, propose des services complémentaires. Bref, elle est devenue incontournable dans son village.

Suite à des problèmes de santé, elle est contrainte de repenser son métier.
Elle décide de se former au conseil en image, une approche qui l’intéresse, parce qu’elle fait déjà du conseil coiffure en partant de techniques de visagisme éprouvées. Mais alors que la formation touche à sa fin, elle n’a toujours pas lancé son service.

Conseil Lancement offre Conseil Image Personal Shopping

Elle ne se sent pas légitime. Et quand je l’ai pour la première fois au téléphone, elle me confie qu’elle participe à un salon dans un mois, et … que rien n’est prêt.

Voilà une belle mission pour Happy Personal Shopping !

La problématique majeure : définir une offre de conseil en image en partant de zéro

Julie est une excellente coiffeuse. Ses clientes s’arrachent ses disponibilités et elle est bookée des semaines à l’avance. Une clientèle fidèle, c’est du pain béni quand on cherche à se diversifier.

Quand nous avons discuté, je ne comprenais pas que Julie n’ait pas encore proposé son offre à ses clientes particulières.

Pour l’aider, je lui ai proposé de réaliser un questionnaire pour connaître les attentes des personnes intéressées par son service au salon. Pendant une dizaine de jours, nous avons accumulé une vingtaine de réponses, ce qui nous a permis d’y voir plus clair.

L’analyse des résultats nous a en effet offert plus de visibilité sur les questionnements des clientes de Julie en matière de style. Mis bout à bout, ces éléments nous ont permis de construire une offre désirable puisque réalisée purement et simplement à partir des souhaits des clientes. La première interrogation de Julie était résolue.

Si vous aussi vous voulez proposer 
un tel questionnaire à vos clients actuels,
alors suivez ce lien pour télécharger notre modèle !

Deuxième défi : développer la visibilité de l'offre

Vous l’avez compris, Julie aime ses clientes et veut leur offrir le meilleur service.

Le conseil en image est une manière parfaite d’aller au bout de la démarche d’accompagnement des femmes à se sentir belles.

D’autant que Julie travaille avec sa grande soeur, qui représente une marque de mode !
Les deux soeurs s’entendent très bien, voilà une opportunité unique. 

Comme je vous le disais en introduction, Julie voulait profiter d’un salon organisé par son association de femmes chef d’entreprise pour lancer son offre. Difficile, quand on ne sait pas bien comment s’y prendre…

Nous avons réfléchi ensemble à un plan d’action en 30 Jours. 

30 jours pour :

  • finaliser le concept du stand de Julie et des animations proposées
  • inviter les clientes et les prospects de Julie
  • communiquer sur les réseaux sociaux

Un plan d’action assez souple pour tenir compte des impératifs professionnels et personnels de Julie et toutefois assez structuré pour lui permettre d’avancer.

Troisième défi : gagner en confiance pour oser proposer des services complémentaires 

Le dernier défi, c’est sur le salon que Julie a pu le relever. 
En passant à l’action, c’est-à-dire en
incarnant son nouveau service à travers deux ateliers conseil en style ouverts aux personnes qui le désiraient. 

A cette occasion, elle a pu mettre en oeuvre ce qu’elle avait appris pendant sa formation et se rendre compte de ses facilités et difficultés pendant la prestation. Une mine d’or pour progresser. J’étais présente, et je peux vous dire qu’elle s’en est super bien sortie !

D’ailleurs, ses résultats montrent bien qu’elle a réussi : deux personnes sur les onze qui ont participé à l’atelier ont décidé de réserver une prestation de conseil en image !
Plus de 600 € de chiffre d’affaires
! Et à l’issue du salon, deux nouvelles personnes ont manifesté leur intérêt pour des ateliers collectifs à domicile entre amies. C’est prometteur ! 

Julie m’a confié qu’elle avait progressé mais qu’elle ne se sentait pas encore tout à fait légitime. Et c’est normal quand on débute ! Je l’ai rassurée, mais surtout, je l’ai encouragée à continuer, car c’est en poursuivant sa formation au contact des clientes qu’elle deviendra vraiment une personal shopper accomplie. 

Vous aussi vous voulez faire un questionnaire ?

Vous aussi, comme Julie, vous peinez à lancer votre activité de personal shopper ou de conseil en image ? Si vous souhaitez discuter avec moi d’un accompagnement personnalisé, je serai ravie de vous écouter. Vous pouvez prendre rendez-vous directement en cliquant ci-dessous :

Rechercher

À la Une

Réservez votre séance

Choisissez votre formule
Je vous envoie un bon cadeau ?



Bulles de mode

Vous aimerez aussi

Vous aimez la mode et voulez en faire un métier ?

Vestes Cintres BD

Le personal shopping est un métier né aux Etats-Unis après la Deuxième Guerre Mondiale. Il a pour but de guider les personnes qui ne s’y retrouvent pas dans les magasins, et aussi à la maison, à travers ce que l’on appelle des analyses de penderie ou tri de garde-robe.
C’est un métier centré sur l’humain et l’accompagnement bien-être des personnes qui ne savent pas comment se mettre en valeur ou tout simplement associer les vêtements entre eux. C’est un métier d’avenir qui est peut-être fait pour vous ? Pour en savoir plus, téléchargez vite votre guide offert :

bullesdemode_logo

Rechercher