Les secrets d’une analyse de penderie réussie

Ma spécialité, si vous ne le savez pas, c’est l’analyse de penderie.
J’adore passer ce moment chez vous, à découvrir les trésors de votre armoire.
J’apprécie particulièrement de vous aider à vous réapproprier une garde-robe qui vous a peut-être lassé.e au fur et à mesure des années, ou qui ne vous correspond plus.

Au fil des ans, j’ai pu visiter quantité de placards, vider quantité de tiroirs. Et proposer des conseils d’organisation pour vous faire gagner du temps le matin, et vous permettre de profiter d’une penderie agréable à fréquenter ! Voici une petite compilation de conseils de personal shopper !

1. On prend vraiment le temps

On évite de faire son tri de penderie un week-end où vous avez les enfants en arrière-plan, ou la semaine, si vous avez un impératif : 11h20, sortie d’école par exemple. Non !

Prenez-vous une journée pour vous. Ca vous fera du bien, car souvent on a tendance, dans nos vies trépidantes, à planifier, organiser, gérer, tout le temps. Et de ne s’accorder de vrais moment de repos, de répit que très occasionnellement.

Si vous prévoyez une analyse de penderie, alors s’il vous plaît, respectez-vous, prenez la journée pour vous poser. Vous serez tellement plus détendu.e si rien ne peut vous déranger !

Et bien sûr, on commence la journée par une bonne boisson chaude / détente.

Chocolat chaud repos ! 
image Canva Edu libre de droits

2. On vide tout !

Commencer une analyse de penderie, c’est d’abord prendre le temps de vider.
On a tôt fait de se laisser submerger par les tâches du quotidien, et le placard se remplit, parfois de manière désordonnée. En particulier quand vous avez passé une heure à choisir une tenue pour une occasion particulière, ou tout simplement parce que ce matin-là, c’était pas votre bon jour.

Et évidemment, les vêtements ne sont plus à leur place…

Alors ce jour que vous avez choisi, prenez le temps de faire place nette, sur votre lit, vos commodes etc. pour disposer tous les vêtements que vous sortirez de vos placards et tiroirs.

3. On nettoie !

Avant de réorganiser votre garde-robe, munissez-vous d’un chiffon micro-fibres et d’un spray d’alcool ménager. Ca ne coûte pas cher et c’est très efficace pour enlever la poussière et assainir toutes les surfaces ! En plus, ça pollue peu, et ça sent bon, si vous choisissez un alcool ménager aromatisé !

4. On trie !

Une fois que tout brille, place au tri !
Attention, ce n’est pas forcément une mince affaire, surtout si vous avez une tendance conservatrice… J’en sais quelque chose !

Les critères de choix

Pour vous aider, appuyez-vous sur des critères objectifs :

  • Ce vêtement est-il abîmé ?
  • Est-il taché ?
  • Ou trop grand ? Dans ce cas, une retouche couture est-elle suffisante ?
  • Est-il trop petit ?
  • Combien d’exemplaires similaires possédez-vous ?

Pensez rationnel !

Oui, on essaie de penser rationnel … Avez-vous vraiment besoin de 20 pulls gris ? ou de 5 jeans noirs droits ?

20-pulls-gris-1

Pour choisir parmi les doublons, privilégiez les pièces de bonne qualité. Pensez à donner les autres !
Les personnes qui n’ont rien seront ravies.

D’ailleurs… Evitez de donner vos vêtements à vos amis et proches. Vous leur donneriez un poids émotionnel en agissant ainsi, car ils auront du mal à refuser ou à se débarrasser eux-mêmes de vos vêtements.

Ce premier tri vous permettra d’y voir plus clair, surtout si vous avez beaucoup de vêtements !

Plusieurs sacs pour y voir clair

Pour ne pas vous tromper, pensez à vous munir de deux ou trois sacs cabas type intissé des supermarchés.

Un pour les vêtements à donner / recycler / jeter. Certains magasins reprennent vos anciens vêtements – quelle que soit la marque ou l’état – en échange de bons de réduction !
Un sac pour les vêtements à donner à vos proches, voire un sac par proche en particulier.
Un cabas pour les vêtements à faire retoucher (boutons, pince, ourlet, etc.).
Enfin, un sac pour les vêtements à vendre! D’ailleurs, profitez des vos essayages pour vous prendre en photo. Sur tous les sites de vente entre particuliers les photos de vêtements portés sont plus efficaces.

5. On remet en état

Certains vêtements paraissent abîmés alors qu’ils sont juste un peu lustrés sur les zones de frottement.

Et si vous dégainiez le rasoir à peluches ? Efficace et pas cher, on dirait une pub ! Jugez plutôt avec ma robe violette cousue par mes petites mains :

C’est magique ! Et ça détend !

Certains rasoirs ont plusieurs hauteurs de coupe. Faites aussi attention aux tissus très fins, ou les ciseaux restent préférables pour éviter les accidents.

6. On réorganise

Une fois le tri fait, réorganisez votre penderie.

Personnellement, je préfère plier les jupes courtes, pantalons, les T-Shirts et les pulls, et accrocher les robes, blouses, jupes longues et vestes.

Mais vous faites comme vous voulez, et en fonction de la place que vous avez !

Veillez aussi au type de cintres que vous choisissez : les cintres en métal du pressing, c’est une fausse bonne idée, cela déforme les vêtements !

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui ! J’espère que ces conseils vous ont plu !
Si vous avez des questions, si vous voulez prendre rendez-vous pour une analyse de penderie, contactez-moi !

À la Une

Réservez votre séance

Choisissez votre formule
Je vous envoie un bon cadeau ?



Vous aimerez aussi

Rechercher