Une idée germe en 2019, se développe tranquillement, notamment via un crowdfunding en 2020-2021, et voilà !
Le salon d’artisanat d’art Mirabilia Lyon a ouvert pour le week-end au deuxième étage du Palais Bondy.

Affiche Mirabilia Lyon 2022

Mirabilia Lyon et l’excellence, 1ère édition

Le salon Mirabilia est à l’initiative de Françoise Souchaud, galeriste et figure de la culture à Lyon. Habituée des expositions dans des lieux inhabituels, elle propose cette fois-ci un évènement prévu pour être récurrent pour découvrir le travail d’une quinzaine d’artistes.
Soutenu par des partenaires prestigieux comme la Ville de Lyon, l’école EAC, la Fondation de l’Olivier, Rondot Group et le groupe EM2C, le salon a ouvert ses portes hier jusqu’à dimanche.
J’ai eu la chance de découvrir le salon à son ouverture, je vous parle de mes coups de coeur !

Carole Chiotasso, la joaillerie à l’état pur

Pas de pierres précieuses, pas de chichis, juste de l’or, jaune s’il vous plaît, et des lignes pures. Des lignes subtiles qui ne sont pas sans rappeler le métier d’origine de cette narbonnaise joaillière passionnée. Je vous parlerai davantage de ses créations, car son travail a été un vrai coup de coeur pour moi !
Carole Chiotasso Mirabilia Lyon
J’ai particulièrement aimé la mise en place simplissime de ses cubes vitrines sur un éventail de papier.
Magnifique et pourtant si sobre !

La photographie en trompe l’oeil de Rieja van Aart

Présentée régulièrement par Françoise Souchaud, la présidente de Mirabilia Lyon, Rieja van Aart propose des photographies qui m’ont beaucoup plu. Je n’ai pas eu la chance de discuter avec l’artiste, mais ses photos m’ont touchée par leur grande sensibilité, et le travail de trompe-l’oeil mis en oeuvre.

Rieja Van Aart Mirabilia Lyon 2022

Montagne ou …. Papier?

Rieja Van Aart Mirabilia Lyon 2022 2

Banquise ou … papier ?

Les plissés sculpturaux de Virginie Bécourt

Non loin du stand de Carole Chiotasso se trouvait le stand de Virginie Bécourt, dont les sculptures de plIs m’ont fascinée. Elle sculpte une matière qu’elle crée à partir de tissus, d’élastiques, de toiles. Incroyable !

Virginie Bécourt Plissés Mirabilia Lyon 2

On imagine la conversation qu’elle a avec ces bandes de tissu ou d’autres matières qu’elle plie et coud méticuleusement. Comme ce geste répétitif doit être une méditation pour elle !

Les œuvres sont souvent présentées sur des plaques de métal, mais l’envers est aussi beau que l’endroit, quand on peut l’apercevoir !

Virginie Bécourt plissé Mirabilia Lyon

Les sculptures en verre du duo Aurélie Abadie et Samuel Sauques

Un duo de sculpteur sur verre et pierre qui présente une série de créations en hommage à la terre, baptisée L’onde et la Terre. J’ai beaucoup aimé la poésie qui se dégage de leur travail. La chaleur de cette matière, mise en valeur par la roche qui l’accompagne dans ces compositions. Des contrastes de rugosité et de couleur qui sont du plus bel effet.

Aurélie Abadie et Samuel Sauques L'onde et la terre Mirabilia Lyon

La marqueterie de paille selon Marika M

Connaissez-vous cette technique ancestrale ? Elle peut être réalisée avec du bois, de la faïence ou de la céramique – mais dans ce cas-là on parle plutôt de mosaïque – et aussi dans de la paille. Imaginez la finesse de ce matériau, et la manière dont la paille est patiemment, passionnément convertie en lamelles colorées pour rendre un motif sur un objet. Simplement beau !

La marqueterie est un art très ancien qui a été particulièrement apprécié au XVIIème siècle, quand la Cour a eu besoin de meubles pour s’installer confortablement au château de Versailles. Avant cela, la Cour est en effet nomade et n’a besoin que de coffres, tables et sièges !

Marika M Marqueterie Paille Mirabilia Lyon

Marika M remet cet art ancien au goût du jour en travaillant sur des objets du quotidien, comme ce miroir cuivré qui me faisait de l’oeil, ou via des sculptures monumentales, qui m’ont fait voyager entre Sonia Delaunay et l’Art Déco.

Marika M - Marquetterie Paille Mirabilia Lyon

Les sculptures en vannerie d’Alexandra Ferdinand

Des tressages pas sages pour finir cette présentation de mes coups de coeur du salon.

Une reconversion, une passion pour cette matière souple et rigide à la fois, le maniement parfait des sécateurs, et voilà des sculptures qui réinventent l’art du panier traditionnel. De nouvelles formes, des idées d’entrelacements denses ou moins denses, des brins parfois sauvages, oui, décidément les tressages ne sont pas sages !

Tressages Pas Sages

 

Un salon vraiment intéressant à visiter comme vous pouvez le constater, car je ne vous ai pas parlé de Michèle Forest, Fabienne Picaud, Bénédicte Reverchon, Valérie Lebrun, Isabelle Seilern, Matthieu Gicquel, Théo Beaumont, Tsuri Gueta, … Vite vite, le salon se finit le 1er mai 2022 !

Attention les horaires sont différents en fonction des jours.