Dans la créativité pub, le café mène la danse depuis les années 90 et le « café nommé désir » de Carte Noire, avec des codes très luxe, très noir, très élégant, sur l’échiquier et aussi dans le musée de sculptures qui prennent vie….  Très poétique !

Ou encore chez Lavazza, avec un mélange de futurisme coloré et de glamour à l’italienne, avec des références expresses aux mythes italiens, fondateurs (Romulus et Remus) ou cinématographiques (Dolce Vita).

A gauche, un petit air de Lady Gaga dans Pokerface non? 

Parlons aussi des fantastiques pubs Nescafé, avec les tasses qui virevoltent, ou la pub Dolce Gusto sur fonds de Sex Machine de James Brown (rappelez-vous).

Nespresso a enfoncé le clou, en choisissant comme stratégie de vendre ses capsules comme on vendrait des bijoux. 
Dans les eaux et sodas, il y a aussi beaucoup de créativité : entre les Fruits d’Oasis et leurs jeux de mots, les Flipper d’Orangina, et le Méchant Orangina Rouge, sans oublier les fondantes Perrier ou le ballet des dents, de la langue, dans la bouche, ou les bébés « Petit Baigneur » spécialistes de natation synchronisée d’Evian.

 

Et bien sûr Nicole et son Schweppes Agrumes, que perso je préfère à Uma Thurman (pas assez second degré à mon goût).

Et le thé dans tout ça ?

Je vous en parlais, il y a eu cette pub Twinings inspirée du Manga

Il y a aussi Lipton Ice Tea, qui vante la boisson avec la danse folle de Hugh Jackman, et aussi la pub Lipton Pyramide, inspirée par Alice au Pays des Merveilles, mais à l’envers : Alice tombe, les buveurs de thé lévitent. Un univers très lisse, aux teintes de guimauve.

Et voilà qu’arrive Spécial T, nouveau venu dans le secteur, qui revendique des… crus, comme Nespresso, qui vire progressivement du bijou au grand vin. 

Psst : Special T c’est… Nestlé aussi. On comprend mieux les similtudes entre les marques, leur stratégie, et leur organisation (Club des fidèles, machines automatiques, capsules où le produit est conservé à l’abri des regards et donc de la lumière).
Un positionnement plus féminin. Ah d’accord : Georges / L’homme pour Nespresso, et une femme presqu’issue de contes de fées (une princesse moderne?) chez Special T. A quand le mariage ? 🙂
Pour la campagne, c’est l’excentrique David Lachapelle le photographe, en résulte une campagne haute en couleurs.

La signature de la marque? les thés permettent un voyage autour du monde. Le message est on ne peut plus clair dans la pub. De belles images aussi, bravo !
On retrouve ce message dans le site, avec des femmes qui voyagent sur des morceaux de remparts volants, et une musique rythmée, elfico-chinoisante.
A découvrir !
Psst : en 2002, Lavazza, et Uma Thurman Schweepes, aussi c’est David Lachapelle !