Mademoiselle Privé Aubazine à Baselworld [Chanel]

Baselworld est LE salon mondial de l’horlogerie et de la joaillerie. Pendant 10 jours, il permet aux marques de présenter leurs collections, et aux acheteurs de faire leur choix à travers la ville de Bâle en Suisse. Ces dernières années, je n’ai pas eu l’opportunité d’aller au salon, mais j’avoue que l’envie me démange… Peut-être l’année prochaine ! En attendant, j’ai découvert avec délice une nouvelle montre Chanel. Enfin, une nouvelle décoration, car la montre existe déjà depuis quelques années, c’est la montre Mademoiselle Privé, que vous connaissez peut-être déjà.

Mademoiselle Privé, montre d’exception

Mademoiselle Privé n’est pas une création de Gabrielle Chanel. La première montre Chanel, Première, est lancée en 1987, bien après la mort de Gabrielle. Mais comme J12, sortie en 2000, Mademoiselle Privé est une montre d’exception. Il n’est pas rare que le cadran soit peint ou brodé à la main!

Pour cette édition de Baselworld 2017, Chanel réinvente un de ses modèles-phare de montre avec un décor qui emprunte une nouvelle fois à l’histoire de Gabrielle. Le cadran représente en effet des entrelacs qui ne sont pas sans rappeler les vitraux du couvent où elle a passé son adolescence, une fois abandonnée avec sa soeur par son père.

Montre Mademoiselle Prive Chanel Aubazine Baselworld 2017

Magnifiés par des diamants baguette et baguette, les entrelacs ressortent grâce à l’emploi de ruthénium noir. Je ne connaissais pas cette matière ! D’après ce que j’ai vu, il s’agit d’un métal de la famille du platine.

Montre Mademoiselle Privé Aubazine Chanel Bâle 2017 savoir-faire

source : chanel.com

L’art du storytelling Chanel

On n’aime ou on n’aime pas, personnellement j’adore ! Et surtout, j’admire le savoir-faire de la maison Chanel, aussi bien en matière de création horlogère et joaillière, mais surtout en matière de marketing.
Ce sens si poussé du détail, en toute chose, cette recherche permanente de noms qui font sens avec l’histoire de Gabrielle, c’est comme les mathématiques, ça a quelque chose de beau, car tout fonctionne ensemble, la maison Chanel a créé son propre système solaire, où Gabrielle est l’astre principal, sainte et gourou d’une tribu constituée par tous les salariés de la maison. Waow !

2017-03-25T15:45:49+00:00 Bijoux|

Leave A Comment