Chaque saison, les musées et autres lieux d’exposition rivalisent d’ingéniosité et de créativité pour nous faire découvrir le monde… Cet hiver, voici une sélection d’expositions orientées Mode à ne pas manquer !

1925, quand l’Art Déco séduit le monde, à la Cité Chaillot de Paris

Un peu moins mode, mais toujours intéressant pour comprendre les évolutions du design et de l’architecture au XXème siècle, une exposition à la Cité Chaillot (Trocadéro) à Paris.

exposition L'Art Déco séduit le monde Cité Chaillot

Les gens qui font style « je m’y connais » ont tendance à dire des formes très « art nouveau – art déco », en mettant dans le même sac deux courants artistiques majeurs, qui n’ont pourtant pas grand chose en commun…

Alors pour que vous puissiez leur expliquer la différence, voici quelques caractéristiques facile à retenir :

Art Nouveau / Art Déco, le point !

L’Art Nouveau (terme né en 1894) est un mouvement artistique né à la fin du XIXème siècle en Europe et dans le monde en réaction à la société d’industrialisation et de progrès. Il décline à partir de 1905.

L’Art Déco est plus tardif : il a commencé à se développer en réaction au style Art Nouveau (qualifié de style « nouille ») dans les années 10 et surtout 20s et se prolonge jusqu’aux années 30s.

L’Art Nouveau est un mouvement assez « romantique », inspiré par la nature et ses courbes (on aime l’arabesque, les couleurs et les fioritures et compositions fleuries).
L’Art Déco est un mouvement très graphique et géométrique, dominé par l’épure et l’abstraction (on aime les lignes franches et pures, les couleurs primaires et contrastées, les motifs géométriques). On pourrait résumer l’Art Déco avec ces trois mots : Ordre, Géométrie, Couleur.

Deux petits exemples pris dans l’univers du Bijou et de la Peinture :

Broches Art Déco Art Nouveau

Art Nouveau Mucha Art Déco Tamara de Lempicka

Alors, c’est plus clair ?

Donc, pour découvrir l’étendue du style Art Déco, je vous conseille d’aller voir l’exposition Art Déco à la Cité Chaillot, jusqu’au 3 mars 2014. C’est une exposition qui fera date, car c’est la première organisée depuis 1975 sur ce thème ! Si la thématique vous intéresse, allez aussi découvrir le Musée des années 30s, à Boulogne Billancourt, très intéressant.

Avis aux amateurs !

A Paris, Alaïa au Musée de la Mode Galliera

Affiche Expo Alaia Galliera

C’est un événement à double titre cette exposition Azzedine Alaïa !!! Je vous explique : en 2009, le Palais Galliera a fermé pour travaux et il vient tout juste de rouvrir avec une grande rétrospective, la première à Paris, consacrées au travail du « dernier grand couturier« , dixit le directeur de Galliera, Olivier Saillard.

Comme Yves Saint Laurent dans les années 70s, Alaïa a cherché à mettre en valeur la femme, pour lui permettre de s’affirmer et de prendre le pouvoir via la séduction. Ce qui caractérise les modèles Alaïa ? Une simplicité extrême en apparence, qui cache une complexité tout aussi aboutie de la coupe. Un exemple ? Les robes zippées, dont les fermetures argent dessinent centimètre par centimètre le corps de la femme qui les revêtent…

Il commence par travailler de manière confidentielle, pour des personnalités comme Greta Garbo ou Arletty, avant de défiler au grand jour sur les conseils de son ami Thierry Mugler.

Petite vidéo de présentation :

Une vidéo de présentation de son travail :

Exposition Alaïa au Musée Galliera de la Mode de Paris à voir jusqu’au 26 janvier 2014.

Le Chic Parisien : Roman d’une Garde-Robe au Musée Carnavalet de Paris

Toujours organisé par Galliera, voici une exposition « Hors les Murs », à ne pas manquer : Roman d’une Garde-Robe, le chic d’une parisienne de la Belle Epoque aux années 30.

Roman d'une garde-robe Chic Parisien Musée Carnavalet

C’est une exposition originale car elle permet d’entrer dans le dressing d’une élégante de la Belle Epoque aux années 30s… Un peu comme un voyage dans le temps, cette exposition retrace le chic d’une époque, à travers les vêtements et accessoires qui appartenaient à Alice Alleaume, première vendeuse de la maison Chéruit – le poste commercial le plus important dans la Haute-Couture à l’époque.

Expo Roman Garde-Robe Carnavalet Chic Parisien Elégance

G. Agié, Les mannequins, 1910. Photographie extraite de l’album Les Créateurs de mode (édition du Figaro, Paris).© Édition du Figaro/Droits réservés Photo © G. Agié/Droits réservés Prise de vue ©Gérard Leyris

Chapeaux et Chaussures, robes du soir et de toutes occasions, mais aussi illustrations, manuscrits et carnets de vente font revivre à travers l’histoire d’une famille, le luxe de la Belle Epoque et les évolutions de la mode et de l’élégance parisienne au début du XXème siècle.

Inratable !!!

Une petite vidéo :

A voir jusqu’au 16 mars 2014.

La Mode en temps de guerre, sous l’Occupation à Lyon

Je ne perds pas une nouvelle occasion de vous parler de l’exposition du Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation de Lyon, dont je vous ai déjà parlé longuement voici quelques semaines. Vous pouvez retrouver mon article sur La Mode en Temps de Guerre, et voici quelques rappels.

la-mode-en-temps-de-guerre-682x1024

L’expo présente la créativité de la mode pendant la période 1940-1944, et en particulier comment les femmes ont voulu rester dignes en continuant à être élégantes, malgré les privations et pénuries. On découvre aussi l’influence de la bicyclette sur la mode de l’époque, avec la création de la jupe-culotte par exemple, ou encore les campagnes de publicité des couturiers parisiens, comme Marcel Rochas, venus présenter leur travail à Lyon pour continuer à vendre, malgré la guerre.

L’exposition La Mode en temps de guerre fait référence au livre La Mode sous l’Occupation de Dominique Veillon, et présente aussi le travail de costumes réalisé par le cinéma et la télévision pour les fictions liées à cette période. Le visiteur peut ainsi voir de plus près les tenues créées pour Un Village Français (France Télévisions) ou pour Romy Schneider dans Le Vieux Fusil.

A noter : Dominique Veillon proposera une conférence au CHRD le 30 janvier à 18h30 !

J’espère que ma sélection d’expositions vous plaira ! L’occasion de se faire un petit week-end sympa à Paris 😉 Bonnes visites hivernales !