Aimez-vous vos vêtements comme j’aime les miens ? Au point de les garder des années ? Et d’être super déçu.e de les voir s’abîmer, ou dégoûté.e de devoir parfois les jeter ? Et pourtant c’est nécessaire quand ils sont défraîchis, sous peine de paraître négligé.e ! Voici donc quelques astuces pour faire durer vos vêtements !

1. L’achat d’un vêtement de qualité

Et oui, c’est peut-être une surprise pour vous, mais un vêtement qui dure c’est d’abord un vêtement bien acheté.
Un vêtement dont la matière ne vous laissera pas de doute.
Quel que soit le prix de votre achat, vous devez faire attention à la matière quand vous avez décidé de passer à la caisse.

Est-ce une belle couleur franche ? Qu’en est-il de la matière ? Est-elle « dense », c’est-à-dire que le nombre de fils utilisé pour le tissage est important ? Est-ce une matière noble / cheap / naturelle / artificielle / synthétique ?

On ne peut pas toujours faire confiance à la marque du produit, car tout dépend des approvisionnements.
Les marques fabriquent rarement elles-mêmes 100% de leur collection, elles achètent parfois directement les tissus ou les mailles à des spécialistes, qui sont donc plus ou moins performants en matière de qualité.

2. Respecter les consignes de lavage

Pas de secrets, l’entretien des vêtements se poursuit par un lavage correct et dans la durée.

On regarde toujours les étiquettes avant d’acheter. Pour vérifier la matière d’une part – certaines matières ont des caractéristiques très intéressantes, je vous en reparlerai à l’occasion – mais aussi pour vérifier les consignes de lavage recommandées par le fabricant.

Symboles Consignes de Lavage

Petits conseils lavage pour faire durer vos vêtements

🔸 On trie les couleurs !

Vous faites déjà probablement le tri entre blanc et couleurs ? Si ce n’est pas le cas, alors voilà déjà un premier conseil vital !

Le blanc, ce sont les serviettes, les taies d’oreiller, les draps, les housses de couette, les torchons et les serviettes, les slips, les chaussettes, les maillots de corps, etc… tout ce qui est souvent blanc, et / ou en coton. Le lavage peut aller de 30 à 90° en fonction de la matière.

Pour les couleurs, séparez le noir des autres couleurs, en particulier les roses / rouges / oranges, les verts, les jeans, denim et bleus / violets, etc. Il vaut mieux laver à froid ou jusqu’à 30°.

Pour éviter tout risque de mauvais tri ou d’oubli – vous savez la petite chaussette rouge qui vous pourrit un dessous en dentelle immaculée – on ajoute systématiquement une lingette anti-transfert de couleurs comme par exemple Décolor Stop. Après, c’est une question de chance. Les matières synthétiques récupèrent rarement les transferts de couleur, mais les cotons l’absorbent immédiatement!

🔸 On trie les matières !

Pour faire durer vos vêtements le plus longtemps possible, vous pouvez aussi trier entre les différentes matières (en fonction des étiquettes) et laver les cotons ensemble, les lins, les viscoses et autres matières artificielles (créées à partir de matières naturelles), les matières synthétiques (pur produits de la chimie), etc.

🔸 On adapte le programme au vêtement lavé !

Toutes les machines, même si elles ont 20 ans, ont des programmes de lavage. Les plus récentes sont évidemment souvent plus performantes, mais peu importe. Pensez à lire le mode d’emploi de votre machine et regarder les programmes prédéfinis.
Personnellement je lave tous les vêtements quotidiens des enfants et les dessous avec le programme Bébé. Pour les chemises, j’ai découvert récemment le programme chemises qui, je vous le donne ne mille, me fait gagner du temps en termes de repassage ! Il y a aussi le programme Lit et Bain, pour le blanc que l’on peut laver à haute température (les serviettes de douche ou de bain, le linge de lit, les serviettes et torchons de cuisine), ou encore le programme Délicat, que j’utilise pour certains blazers ou la soie.
Utilisez toujours le programme adapté (à la matière)!
Conseils Lavage Trier les matières

🔸 On lave une première fois seul

A chaque nouvel achat, pensez à laver votre nouvelle acquisition tout de suite, avec un programme court par exemple (express 30 minutes souvent). Cela permet de retirer les résidus de solvant et autre produits chimiques éventuels laissés lors de la fabrication, et cela permet aussi de fixer les couleurs qui n’auraient pas dégorgé lors de celle-ci. Bien sûr, vous mettez aussi une lingette, histoire de vérifier si l’article déteint !

🔸 Dernier bon réflexe : on lave sur l’envers !

Oui, certaines broderies et tissus plus fragiles se lustrent plus vite s’ils sont exposés aux frottements des autres vêtements – ou de ceux de votre corps quand vous le portez. Le bon réflexe, c’est donc de les laver sur l’envers, et de faire attention à vos mouvements quand vous les portez. J’évite par exemple de porter mes enfants sur le côté pendant trop longtemps avec des vêtements neufs ou auxquels je tiens beaucoup.
Je vous donne rendez-vous très vite pour la suite de cet article consacré à l’entretien de vos vêtements pour les faire durer le plus longtemps possible, avec un article dédié au sèchage après lavage, et au rangement.
En attendant, si vous avez besoin de conseils, contactez-moi ! Je propose mes services depuis peu également à distance, via visioconférence. A très bientôt !