Maryan Mehlhorn, c’est une femme qui reprend en 1976 l’entreprise de son père, avec comme ambition de passer d’une petite marque familiale de lingerie à une grande marque de swimwear haut de gamme.
Pour y parvenir, elle innove, en lançant notamment il y a 15 ans ce que l’on appelle le shapewear. Je vous en ai déjà parlé ici. Avec 77% de son chiffres d’affaires à l’export, et une distribution dans 56 pays, l’entreprise est un succès, récompensé à Mode City en janvier 2010 par le Prix Paris Capitale de la Création.
Pour les 60 ans de l’entreprise allemande, et pour créer l’événement à Mode City, un défilé très select a été organisé.  Maryan Mehlhorn n’en est pas à son premier défilé événement. Le dernier en date avait été présenté à Düsseldorf en 2008. Cette année, c’est le thème « RAINFORREST » qui a été retenu par l’équipe de chorégraphes et organisateurs.
Ce thème est en correspondance avec la démarche de la marque pour le printemps 2011 : pour chaque maillot acheté, un mètre carré de forêt argentinienne sera sauvé. Maryan Mehlhorn travaille pour cela en équipe avec World Land Trust, organisme international de sauvegarde des écosystèmes menacés, qui rachète progressivement
les hectares de cette forêt menacée, et les convertit en réserves naturelles. 

Pour en revenir au show, les mannequins sont aussi danseurs, ce qui donne lieu à un défilé-spectacle de danse inattendu et magnifique. A chaque tableau, changement de décor, au moyen de photographies de la faune et de la flore. L’immersion est totale, via la musique bien sûr, mais aussi l’éclairage et la projection des photos sur 3 murs de la salle de spectacles.

 

Il y a même de l’humour, quand retentissent les voix d’Indiana Jones et de l’enfant, dans une des scènes cultes de la trilogie quadrilogie.

Quelques photos, en exclusivité : 

D’autres sur Facebook, et des vidéos bientôt !

Attention, les photos ne sont pas libres de droits, merci de m’écrire si vous souhaitez les utiliser.