Choisir ses clients

Nouvel épisode de podcast ! Cette semaine on parle des personnes pour lesquelles nous exerçons cette belle activité de personal shopper : les clients.

Je n’aime pas trop les appeler clients d’ailleurs. Car ce sont avant tout des personnes qui expriment une difficulté vestimentaire. Je préfère les qualifier de personnes que j’accompagne. Mais pour faire simple, nous parlerons aussi de « clients ». 

Je vous le dis en titre… Il faut que vous choisissiez vos clients. 
Comment ça ??? N’est-ce pas plutôt eux qui nous choisissent ? 
Oui, c’est vrai, vous n’avez pas tort… 
Mais avant qu’eux nous choisissent, il y a d’abord votre choix à vous. 
En marketing, on appelle ça le positionnement

Voici donc trois conseils qui correspondent à trois erreurs que j’ai faites, au sujet des clients.

#1 – NON, on ne s’adresse pas à TOUT LE MONDE

Ca, c’est une erreur difficile à admettre. Et pourtant, c’est le point de départ. 

Je vous rassure, tout le monde passe par là. Moi y compris. Quand j’ai lancé mon entreprise, je me disais que tout le monde pouvait être intéressé par mes services de personal shopping. Et en soi, ce n’est pas tout à fait faux… 

Mais si on regarde bien, ce n’est pas vrai…

Tout simplement, parce que déjà, les bébés, les enfants, ne sont pas concernés. Ensuite, il faut aussi considérer que les personnes qui aiment la mode, qui connaissent leur silhouette ou qui ne s’en occupent pas, ne seront jamais vos clients. Alors n’ayez pas peur de dire que NON, vous ne vous adresser pas à tout le monde qui a besoin de conseils. 

Votre talent, c’est de savoir choisir pour les autres. Alors n’ayez pas peur de choisir vos clients. Pour cela, il faut que vous soyez persuadé.e que NON, votre service ne s’adresse PAS à tout le monde.

Car tout le monde… c’est personne ! 

#2 – N'ayez pas peur d'être spécialisée

Or vous, vous vous adressez à quelqu’un. Une personne en particulier, qu’il faut que vous imaginiez. 

Et c’est très important que vous le fassiez. Ca c’était ma deuxième erreur. Pendant longtemps, je n’avais pas imaginé la personne à laquelle je m’adressais. Donc je parlais, sur les réseaux sociaux par exemple… Mais je ne savais pas à qui. 
Aujourd’hui j’essaie d’être très vigilante et de ne pas dévier… 
Car c’est tellement facile de dévier, et de parler de ce qui nous plaît… Pas de ce qui plaît à nos clients ! 

Alors n’ayez pas peur d’être spécialisé. Qui est-elle cette personne dans votre tête ? C’est peut-être une femme ? Qui a un certain âge ? Comment est-elle ? N’ayez pas peur de l’imaginer vraiment, de lui donner peut-être un prénom.

Je ne parle pas de caractéristiques physiques – quoique pourquoi pas, un personal shopper spécialisé dans les morphologies de sportives ? Ou les personnes qui sont très grandes ? 
Je parle plutôt de caractéristiques communes, par exemple : quel est leur besoin ? leur attente ? qu’est-ce qui leur manque ?

Si vous répondez TRES précisément à ces questions, vous aurez peut-être plus de chances de vous adresser très spécifiquement à la personne que vous voulez atteindre. Donc ce sera plus rentable d’être spécialiste. Vous me suivez ?

Conseil en style personnalisé Lyon

#3 – Les messieurs aussi s'intéressent à la mode

Et bien sûr, quand vous réfléchissez, pensez aussi aux messieurs !
Car le nombre de conseillères en image ou de personal shoppers spécialisés dans l’homme n’est pas élevé. Il y a donc moins de concurrence… A bon entendeur ! 

Est-ce que ce sujet vous a plu ? 

Dites-le moi vite en commentaire ou en me contactant sur les réseaux sociaux, par exemple Youtube.

A bientôt !

Rechercher

À la Une

Réservez votre séance

Choisissez votre formule
Je vous envoie un bon cadeau ?



Bulles de mode

Vous aimerez aussi

Vous rêvez de devenir personal shopper ?

Vestes Cintres BD
bullesdemode_logo

Rechercher