La laine : petit guide pour choisir !

Comme promis, je vous parle aujourd’hui des matières les plus chaudes pour vous permettre de choisir les bons vêtements lors de votre shopping. Aujourd’hui, on parle surtout de matières naturelles, et donc en particulier de laine. Il y en a tant de variétés, que je vous parlerai matières synthétiques une autre fois !

La laine de mouton

La plus simple dans les laines, la laine de mouton. Un animal que l’homme préhistorique a très vite fait de domestiquer pour sa viande et bien sûr pour sa laine. Plus épais en hiver pour se protéger du froid, le poil du mouton s’adapte aux saisons. L’homme a pris l’habitude de le raser pour récupérer ses poils.

Madison-inouy laine

Laine ou fourrure ?

Puisqu’on parle de poils… Pourquoi ne parle-t-on pas de fourrure pour la laine ?
Dans les deux cas, la matière est vivante. Dans le cas de la laine, ce sont des poils coupés. Dans la fourrure, les poils sont encore attachés à la peau. Ce qui explique d’ailleurs la dénomination « Peau lainée » pour les manteaux en mouton retourné.
Il y a plusieurs types de laine : des laines de mouton, de chèvres, etc.

Voici plus d’infos !

La laine de mérinos

Le mouton mérinos est un ovin né en Asie Mineure, longtemps élevé en Espagne. Aujourd’hui, on les trouve surtout en Nouvelle-Zélande, Argentine, Afrique du Sud, Uruguay, dans l’Ouest des Etats-Unis et en Australie. Il y a quatre races de moutons mérinos : Peppin, Saxon, South Australian et Espagnol. (source : ferme-mohair. com).

Si la laine mérinos peut être utilisée seule, elle est souvent mélangée au cachemire, l’alpaga ou la soie. Elle est thermorégulatrice, ce qui fait que vous ne transpirez pas en la portant. Elle a également des propriétés antibactériennes.

La laine de chèvre cachemire

On appelle cachemire la toison qui provient de chèvres cachemire. Les meilleures vivent en Mongolie. Leur duvet est très fin et très chaud, mais ne se forme qu’à partir de 1200 m d’altitude, quand il fait très froid (-30° à -40°C).

La laine de cachemire est donc rare et chère. Il faut le duvet d’environ trois chèvres pour faire un pull. Il faut raser les chèvres de près pour obtenir des fibres suffisamment longues (4,5 cm). Avant, on les peignait pour récupérer le duvet.

La laine mohair

Tout comme le cachemire, le mohair provient de la toison de chèvres spécifiques : les chèvres angora.

A ne pas confondre avec la laine angora, qui provient de la toison du lapin angora.

Les laines mohair et angora sont controversées car les chèvres sont souvent épilées… (source : tectile-technique.com)

La laine de lama, d'alpaga, de guanaco et de vigogne

Voilà des intrus au pays des moutons et chèvres ! Les lamas, guanacos, alpagas et vigognes fabriquent un duvet qui est un « poil » moins fin que le cachemire.

Plus les animaux vieillissent, plus leur duvet s’épaissit. Le Baby Alpaga est donc le plus recherché. La laine d’alpaga est résistante, élastique et chaude, car la fibre est creuse, thermorégulatrice et absorbe lentement l’humidité de l’air. On parle d’un pouvoir isolant 7 fois plus important que celui de la laine de mouton ! 

De plus, si on est allergique à la laine de mouton, on peut ne pas être allergique à celle d’alpaga, qui convient mieux à des peaux sensibles. (source : tricotez-moi. com.)

Mouton Pexels

La laine de chameau ou de yack

D’autres intrus… dont la laine serait la plus chaude au monde. On fabrique des couvertures en poil de chameau, mais aussi des manteaux. 

Les poils de chameau sont ramassés lors de la mue, au début de l’été. Les poils de yack brossés. La fibre possède des propriétés anti-acariennes, et résiste à la traction.

La laine de poisson

Oui, vous avez bien lu ! On appelle laine de poisson le byssus, une fibre produite à partir des sécrétions de certains mollusques, les moules par exemple. 

On lui donne aussi le nom de soie de mer. A chaque pleine lune, on récupère cette fibre naturellement dorée, pour qu’elle puisse être reconstruite par les animaux.

Les techniques de fabrication de cette matière ont quasiment disparu, ce qui rend cette matière très rare. Et précieuse.

(source : textile-technique.com)

Du poil ... comment arrive-t-on à la pelote de laine ?

On commence par carder la laine, c’est-à dire la brosser, pour que les fibres soient dans le même sens. Ensuite, on assemble plusieurs poils ensemble, ce qui va donner un fil, plus ou moins épais et donc chaud. 

Avec une technique de filage ancestrale et un rouet, que vous connaissez si vous avez regardé La belle au bois Dormant, on obtient une pelote qu’il va falloir ensuite tricoter ou tisser. La laine est une matière solide, élastique, qui se déforme peu.

La qualité de la laine : le titre

Plus le poil est abondant, plus le fil est épais et le titre élevé. C’est pourquoi il ne faut pas se fier seulement aux étiquettes, notamment quand on parle de cachemire… 

D’ailleurs, une question pour vous : la laine peluche-t’elle parce qu’elle est de bonne ou de mauvaise qualité ? Les deux sons de cloche coexistent… 

Voici la vraie réponse. Les bouloches apparaissent quand une fibre courte – en général bon marché – dépasse du fil et s’agglomère en une petite boule

On dit qu’il se feutre. Ce phénomène se produit rarement quand le fil est long et qu’il a été tordu par entrelacement de plusieurs fils. 

Dernier conseil : pour bien entretenir vos vêtements, pensez à les laver « programme délicat » ou à la main, avec un produit spécifique pour la laine (ça rétrécit beaucoup…)
et à les faire sécher à plat.

Rechercher

À la Une

Réservez votre séance

Choisissez votre formule
Je vous envoie un bon cadeau ?



Bulles de mode

Vous aimerez aussi

Vous aimez la mode et voulez en faire un métier ?

Vestes Cintres BD

Le personal shopping est un métier né aux Etats-Unis après la Deuxième Guerre Mondiale. Il a pour but de guider les personnes qui ne s’y retrouvent pas dans les magasins, et aussi à la maison, à travers ce que l’on appelle des analyses de penderie ou tri de garde-robe.
C’est un métier centré sur l’humain et l’accompagnement bien-être des personnes qui ne savent pas comment se mettre en valeur ou tout simplement associer les vêtements entre eux. C’est un métier d’avenir qui est peut-être fait pour vous ? Pour en savoir plus, téléchargez vite votre guide offert :

bullesdemode_logo

Rechercher