Si vous passez par la case Capitale avant la fin octobre, je vous conseille d’aller voir ces trois expos, aussi différentes que complémentaires.

Karl Lagerfeld à la Maison de la Photographie

Karl Lagerfeld is a photographer
Oui, il est polémique, Il fait du masstige, il est partout, dans la presse, dans les bouteilles de coca, dans le catalogue 3 Suisses. Il est en représentation permanente, toujours strict, droit, impeccable. Il est parfois controversé, polémiqué, tout ce que vous voulez.
On l’aime ou on le déteste, parce qu’il dérange.
Moi, il me fascine. Imaginez un peu : cet homme a commencé avec un concours de manteaux, il a travaillé pour Jean Patou, Chloé, Fendi. Et surtout, il a réussi à renouveler tout en le magnifiant, le style Chanel.
Ca c’est un vrai tour de force, et ça moi ça m’impressionne !!!
ndlr : Si je le croise un jour dans la rue, je crois que je serais tellement scotchée qu’il me trouverait sans doute très bête !
Comment fait-on pour capter l’énergie, l’inspiration d’une créatrice, bien après sa mort, souvent sans l’avoir fréquentée, pour ensuite créer comme ELLE l’aurait fait? Waow !
Karl est peut-être un artiste controversé, en tout cas il est un caméléon incontesté.
Et découvrir son travail photographique, c’est une révélation. Et si finalement c’était un vrai artiste?
Trois parties dans l’exposition : des photos de nature, et d’architecture, qui rendent très bien en sérigraphie (j’adore ce procédé), puis une partie plus expérimentale ou Karl s’essaie à toutes les techniques : tirage Fresson, résinotype, sérigraphie, impression numérique, etc…
Pour la photographe profane que je suis c’était déjà un apprentissage intéressant. Les rendus sont très graphiques, on retrouve le goût pour l’esthétique du couturier. La dernière partie enfin est une impressionnante collection de tous les travaux photographiques entrepris ces dernières années pour Chanel, les pubs, et les séries magazines.
En gros : une série immense de portraits de stars, de mannequins, des photos de pubs magnifiques, parfois inconnues (Super les jeunes femmes habillées en tailleur chanel classique, avec leur planche de surf!).
Bing, dans la figure. On se rend compte à quel point il a contribué par sa photo à la mode des magazines. E-DI-FIANT!
Photos : Marc Lenot

Castelbajac à propos de la beauté chez B.A.N.K.

– La deuxième expo que je vous conseille est assez réduite, mais le sujet est plutôt polémique, et peut engendrer des débats sans fin, en particulier si vous prenez le temps de discuter avec les assistants galéristes, qui vous en parleront des heures.
Il s’agit de l’expo d’oeuvres de Castelbajac, à la galerie B.A.N.K, rue Volta.
Vous avez tous vu les images de Marie-Antoinette ou Louis XVI, agrémentés de visuels de produits cosmétiques. « La tyrannie de la Beauté« , c’est aussi un portrait d’une duchesse anglaise, parente de Lady Di, archétype de la Princesse à la vie idéale de Princesse, confrontée à la vie de Blanche-Neige. Une sérigraphie qui rend vraiment bien et qui pose bien la question. Ou encore ce tableau de la Liberté Guidant le Peuple, avec une signature Nike. Niké en grec signifiant la victoire, y aurait-il un message caché?
Je ne vous parle pas des bustes de Marie-Antoine « retaillés » par un chirurgien esthétique selon les goûts contemporains russes, français et américains. La question de la beauté à tout prix en plein dans le mille. A voir, juste pour la beauté esthétique des réalisations (des copies chinoises très bien exécutées, avec des sérigraphie de qualité), si la question ne vous inspire pas grand chose.

Drôle et insolite : Chiottisme par la RATP

– Enfin, l’exposition légère, un peu décalée, de la société de nettoyage de la RATP, qui présente une collection de photos sur les toilettes du monde. »Chiottissime« . D’un mot assez moche, le suffixe « issime « ferait-il un mot plus élégant? En tous les cas on rigole bien devant ces photos de japonais qui déjeunent dans un resto au thème très latrinien, ou bien devant les wc des explorateurs du Pôle Sud, en extérieur (comment ils font, les fesses à l’air par -40????). Bref, une expo assez sympa, en plein air, le long du Canal de l’Arsenal (Bastille).
Plus d’infos :
Une interview de Karl pour l’express : ici.
[/fusion_builder_column][/fusion_builder_row][/fusion_builder_container]