Certains quartiers des pays en voie de développement ne vivent qu’à la lumière solaire. L’activité s’arrête au coucher du soleil. C’est en quittant Mexico, frappée par ce qu’elle appelle la « pauvreté énergétique », que Sheila Kennedy, l’architecte a l’idée de créer un sac qui serve, à la nuit tombée, à la fois d’éclairage, et de source d’énergie (LED, port USB).
De retour aux Etats-Unis, elle associe à son initiative le Elle américain et des créateurs, tels Tommy Hilfiger, Loomstate, Diane von Furstenberg, Loeffler Randall, Lutz & Patmos, Rogan, Vena Cava, and Zero + Maria Cornejo, pour créer une série de sacs en édition limitée, qui sont vendus sur EBAY jusqu’au 15 juillet. Pour enchérir, c’est .
L’action de l’architecte se poursuit à travers le « Portable Light Project », une association à but non lucratif, qui distribue des kits textiles solaires aux communautés souffrant de pauvreté énergétique.