Parmi les grandes marques, Chanel se place en précurseur en termes de stratégie 2.0. C’est la thèse d’un article très intéressant du BOF, que vous pouvez retrouver ici (en anglais).
En effet, depuis janvier 2008, le blog Chanel News relate les inédits de la maison. Petits secrets, making-of, interviews exclusives, tout l’univers Chanel à vos pieds portée de clic. Mais attention, la maison Chanel veille !
Le discours est soigneusement choisi (c’est normal !?). Et quelque part, je trouve plutôt subtile l’allusion aux produits. C’est plutôt l’univers qui est mis en avant, et l’héritage de Gabrielle.
La rubrique « Coco » est d’ailleurs un rêve à elle-seule, on y découvre les objets personnels de la créatrice.
Aujourd’hui, j’ai reçu une newsletter, invitation à découvrir Shopping Fever N°3…
Comment ça numéro 3 ? J’ai pas eu Numéro 2 ni Numéro 1? Ah, l’art de la frustration cultivé par Chanel!
Bon, toujours est-il que je clique, et là, j’arrive sur un catalogue en pdf, avec de belles photos en noir et blanc, toujours Baptiste en vedette, mais aussi Abby Lee et Dree Hemingway, et une allusion au film Shopping Fever, réalisé par Karl, que je m’empresse de chercher sur le blog Chanel-news.com.
Je réalise alors que le catalogue en question est une série de photos tirées du court-métrage.
Le film est construit comme une bande-annonce, avec noms des acteurs, univers musical classique, éclairages intimistes d’une chambre de palace parisien. Pour le voir, c’est .
Pour les tenues, j’avoue avoir été surprise, je n’ai pas retrouvé dans les photos du défilé les modèles du film !!! Seraient-ce des modèles inédits?
Coup de coeur pour les robes noires épaulée et ceinturée, et les bracelets, et pour le tailleur cape avec broche bijou.