Britta c’est une jeune femme d’origine allemano-polonaise, qui vit à Paris depuis sa formation à IFM, et après un bref passage à Londres, pour suivre les cours du College of Fashion. 
En 2006, elle crée ses premiers sous-vêtements sexy, alors que la tendance des vêtements et jouets coquins débute tout juste. (Lire à ce sujet l’article de La Dépêche.fr).
Son idée à elle ? « Faire des sous-vêtements légers, raffinés, subtilement sexy, qui partent du corps, pour le révéler. J’aime jouer avec la transparence, le côté Babydoll« . 
Son premier modèle reflète parfaitement son univers : un string de tulle noir qui se noue via deux longs rubans de satin. « On peut l’attacher de plusieurs façons! » La créatrice en fait la démonstration dans une vidéo, et tout modèle est vendu avec un petit guide explicatif.

L’humour est très présent chez la créatrice, en témoigne le tour du monde façon Nain de Jardin dans Amélie Poulain de son modèle phare! (ici Prague et Venice Beach)

Photos Britta Uschkamp.

Aujourd’hui c’est toujours un best-seller, qui a été suivi par une collection de soutien-gorge sans bonnet, laissant apparaître la poitrine (ici dans la collection I Love Polska, Hiver 2011). 

Les matières sont nobles, soie et dentelles, pour rester douces et confortables. Pour Britta c’est important, car la lingerie participe à l’identité de la femme, à sa féminité. « C’est du féminisme doux !« 
La lingerie, en étant au plus près du corps, de la peau se doit d’être douce, « pour que la femme ait confiance en elle, qu’elle aime les porter, pour elle, et aussi pour plaire à son homme« . Ainsi, pas d’armatures dans les soutien-gorge qu’elle dessine.  Cela pourrait changer, en fonction des progrès des matières.
« Liberté » est une autre constante dans le travail de la créatrice. Aussi, elle encourage ses clientes à porter ses nuisettes aussi bien au lit qu’avec un jean et des converse. Pour elle, la femme doit se sentir libre de jouer avec son corps, avec ses vêtements.

Les modèles sont fabriqués en Pologne :  » J’ai rencontré mes fabricants par hasard, en remarquant un panneau sur l’autoroute ! ».
Britta distribue dans quelques boutiques, mais surtout à travers des ventes privées. « J’aime bien savoir ce que mes clientes pensent des produits, pour pouvoir les améliorer« .
Pour le défilé prestigieux ULTRA organisé par Mode City, Britta a créé une robe à l’image de sa lingerie, aérienne et légère, transparente et sexy : la robe ballons.

A Lyon, on peut trouver les créations de Britta chez  L’Effet Papillon, rue de l’Arbre Sec. A Paris chez Dollhouse, et sinon à Doha (Qatar), NY et Francfort, entre autres.

Psst : Disney l’a recrutée pour réaliser les robes de princesses du concours « La Princesse c’est toi » en 2011 ! A quand des robes chez Britta?

A relire  : Une brève histoire de la lingerie.