Pierre Cardin ?

Chaussettes Pierre Cardin Licence
Ca fait cheap, dépassé, limite ringard…
Après tout, on trouve des chaussettes à son nom à bas prix sur tous les marchés !
J’ai un souvenir très précis de la boutique, habillée de vert pâle, qui a fermé il y trèèèès longtemps, au coin de la rue de l’Hôtel de Ville, à Lyon (aujourd’hui remplacée par ESPRIT, depuis février).
Dans les années 80, il a certainement fait rire, pour que Spielberg reprenne ce nom pour le pseudonyme de Marty, dans Retour vers le Futur… (dans la version française).

 

Rappelez-vous, cette scène d’anthologie, où il réalise que sa mère – jeune – tient son slip (et qu’il est donc nu !) et déchiffre l’étiquette, pour connaître son prénom…

martymcfly and Lauren

Robes trapèzes, fibres synthétiques, formes abstraites et géométriques : un style très conceptuel finalement, et même une démarche esthétique qui a plus à trait au DESIGN qu’au simple dessin de vêtements.
Aujourd’hui, Cardin rime avec uluberlu, un styliste un peu fantasque, qui a créé des robes et un style bizarres dans les années 60, inspirée de la conquête de l’espace, et de sa vision à lui du futur.
A tort.
Car Cardin est cet inventeur génial qui a le premier, lancé le prêt-à-porter, en 1957.
C’est aussi le premier à avoir développé des licences (d’où, les chaussettes, parfums et cravates …), confiant son nom à d’autres fabricants pour lui (impensable à l’époque !).
Il se fait aussi exclure de la Chambre de Haute Couture pour avoir fait défiler celle-ci dans la « rue », dans les grands magasins, et donc d’avoir rendu public, ce qui autrefois était réservé à l’élite.
Il est aussi le premier à avoir créé une mode unisexe… tiens, ça me rappelle des choses… Vous avez dit jean… boyfriend et look androgyne ?
Quand on regarde ses créations de 1950, 1960, vous ne trouvez pas franchement qu’elles sont incroyablement modernes?
Cardin anthologie noir et blanc
Cardin anthologie
Pierre Cardin créations 60s

 

Alors scandales, aujourd’hui standards… Moi ça me fait plutôt dire visionnaire génial que styliste déjanté !
Certes, l’homme est excentrique, nous avons déjà parlé de son Palais Bulle.
Mais c’est aussi un formidable homme d’affaires, qui a su sentir l’évolution de la société, l’émancipation des femmes, les nouveaux besoins en matière de confort et d’élégance, le potentiel de développement de la Chine, celui de Jean-Paul Gaultier , …
C’est aussi un mécène accompli, qui a notamment créé un musée dédié à l’Art Nouveau au-dessus de son restaurant Maxim’s.
Aujourd’hui, c’est un livre qui paraît aux Editions Assouline, pour retracer les 60 ans de parcours d’un artiste méconnu, et qui à mon sens, n’est pas assez reconnu pour les avancées qu’il a fait connaître (et de 3! hih, ahem… ) au monde de la mode, et à la société dans son ensemble.
Couverture Assouline Pierre Cardin 60 ans

UN MUST !