Tout le monde le sait. Dans une société gouvernée par l’image, la pub est primordiale. Elle peut prendre de multiples formes : affiches 4×3 du métro et des rues, affiches abribus, affichettes de caddies, spot radio ou télé, pub magazine, concours, événement, etc…
Les jeunes créateurs n’ont pas toujours le temps de penser leur communication, et faute de budget, font l’impasse sur des actions ciblées, qui pourtant pourraient rapporter gros…
Aujourd’hui, nous allons nous pencher sur les visuels de la jeune marque marseillaise Sournoi(z).
Fabienne est une styliste talentueuse, qui a décidé de lancer sa marque quand elle s’est rendu compte qu’elle pourrait mettre ses idées au service de sa propre marque. Londres, Paris, la jeune femme a exploré la filière textile depuis plusieurs années, après une formation en stylisme. Elle construit sa marque en vraie chef d’entreprise, et réfléchit dès le début, à l’ensemble de la chaîne : production, distribution, publicité.
Elle a créé Sournoi(z) en 2010, avec le constat que souvent on ne pensait pas à l’homme dans les collections de prêt-à-porter. Et elle a eu une idée : créer des vêtements qui soient coordonnés, pour l’homme et la femme. Mesdames, un homme à votre bras, un nouvel accessoire !  Hummm… 
Blague à part, le génie de Fabienne réside dans la subtilité. Les robes de Madame sont coordonnées par de petits détails, invisibles à l’observateur trop pressé, des chemises de Monsieur. 

Un deuxième élément : les tenues sont sobres, simplissimes, ce qui leur confère la possibilité d’être aussi bien portées pour une grande occasion, que pour tous les jours. La différence résidera dans l’accessoire !

Vous l’avez compris, l’atout majeur, l’identité de la marque Sournoi(z) est fondée sur le Couple.

Pour créer un visuel qui fonctionne, Fabienne a développé 4 visuels, qui correspondent à ses 4 couples de tenues de la collection Printemps 2011, avec comme élément central …  le couple. La cohérence cher(e)s ami(e)s ! C’est vital pour une campagne qui fonctionne. 

La jeune femme va plus loin, en faisant travailler un couple de jeunes comédiens anglais, dont le charme, la présence, la délicatesse, font écho à ses propres (créations et) valeurs. 
Complicité, jeux de regards : Elle nous regarde ou Lui, et Ils se regardent, intimité, échange. 
Un jeu qui se concrétise dans une surpiqûre ou un bouton de l’ensemble chemise + robe. Les détails sont fins, subtils, à l’image de la créatrice.

 

 

Moi j’adore, et vous?  

Les coupes légèrement rétro sont faites pour toutes les femmes, ronde ou menue, il y a forcément une robe qui vous conviendra !
Pour commander en ligne : c’est sur le site de la marque.