Un petit air mutin, un côté espiègle, mais dans la douceur, pas comme pour Ricci Ricci., où la femme fait plus fatale (à la Catwoman)… Le petit noeud qui agit comme une sorte d’aimant du regard, et aussi d’affirmation de cette attitude. J’ai appris grâce à Alexandre (merci!) que ce noeud est une référence au travail de René Gruau, qui a illustré les premières campagnes de pub de ce parfum.
Il y a beaucoup de joie aussi. 
J’aime moins la pub vidéo, que je trouve assez neu-neu, et surtout la chanson (Gainsbourg), qui ne correspond pas tout à fait, selon moi, à l’univers que décrit la campagne photo, mais bon, c’est joli quand même ! J’ai préféré la pub presse avec l’invitation.
Cette nouvelle pub de Miss Dior me plaît tellement que j’ai testé le parfum.
Et j’adore
Normal, c’est Dior. D’ailleurs, j’ai appris de M. Farid Chenoune, le co-auteur de l’excellent Yves Saint-Laurent (et catalogue de la rétrospective de l’an dernier), que chez Dior, l’addiction faisait partie des gènes de la marque. Plus grande maison de couture française après-guerre, c’est simple, les Françaises étaient dépendantes. D’où le recours au vocabulaire « Addict » de l’ère Galliano. Tiens, la nouvelle pub de Be Iconic, avec Kate Moss (encore elle !!!!)
A propos, je n’ai pas pris la parole avant, mais juste pour vous dire mon point de vue : pour moi, l’alcool révèle la vraie personnalité des gens, en tout cas leur fonds, parce qu’il ôte les inhibitions. J’ai pas vraiment d’idée sur la nécessité ou non de suspendre un DA* qui dérive, par contre y a un truc qui m’a choquée dans toute cette histoire : pourquoi une vidéo qui a deux mois, et qui est, en l’espèce, un scoop planétaire assuré, n’a pas été diffusée avant????? Hum hum… bizarre… Parfois je me demande si tout ça n’aurait pas été orchestrée en « background ». Bon, c’est la théorie du complot, mais honnêtement, j’arrive pas à comprendre ! 
On saura bientôt qui est l’Elu pour reprendre la suite…. 
*Directeur Artistique : c’est celui qui gère l’image de la maison pour laquelle il travaille. C’est lui qui est le garant des codes de la marque qu’il représente, et qui valide tout ce qui est publié, produit, etc.
By the way toujours, j’ai été voir l’expo au Bon Marché, sur DIOR et son ADN. Je vous la conseille. 
Il y a beaucoup de monde, mais c’est une belle expo, notamment pour l’innovation technologique : le visiteur est invité à tourner les pages d’un livre numérique XXXL. J’ai adoré ! 
D’autres symboles et créations de la Maison Christian Dior (le patrimoine de la marque ! Plus d’infos bientôt, avec l’interview de M. Jean-Marie Martin Hattemberg !) en images :

 

 

Surtout que ce sont 40 ans de création Dior qui sont remises en perspective, ce qui permet de mieux comprendre l’évolution de la maison, et aussi le travail, excellent si je peux dire mon avis, de reprise et ré-interprétation des codes par John Galliano. 
 
Je comprends moins son travail personnel, mais là, c’était tout simplement une révélation. C’est surtout limpide quand on regarde les deux silhouettes qui constituent l’affiche de l’expo.
 1947 – 1997
Clin d’oeil aussi à elsafontange : le nom du noeud sur le médaillon est un Noeud Fontange 🙂
L’expo au Bon Marché dure jusqu’au 26 mars : demain samedi !!!!! DERNIER JOUR !