NOUVEAU ! Bulles de Mode veut vous proposer davantage d’articles sur la mode masculine.
Pour commencer, un petit zoom sur le grand retour du petit noeud de ces Messieurs.
 
Le noeud Pap’ sort de son cocon
La cravate? Au placard, même si elle est slim, et en cuir noir à la Hedi Slimane.
Le noeud papillon, c’est 25% d’augmentation des ventes chez Turnbull & Asser, le spécialiste chemises britannique depuis deux ans. A l’instar du petit noeud féminin, il apparaît de manière cyclique dans les collections des créateurs, sous l’influence particulière d’Alexis Mabille, qui en a fait un des codes de sa maison, notamment avec la ligne de noeuds « Treizeor », née en 2007. 
Pour l’hiver prochain, on le trouve par exemple bien sûr chez Viktor & Rolph et chez Alexander McQueen, mais aussi en version soir chez Roberto Cavalli ou jour chez Comme des Garçons. Hommes ou Femmes, ce sont enfin de plus en plus de célébrités qui l’arborent fièrement. 
Viktor & Rolf, Cavalli, Comme des Garçons. Images : Madame Figaro
Attribut « nerd », comprendre, technicien brillant de l’informatique mais complètement asocial (cf la cartographie de Matthew Mason, ci-dessous, très marrante et toutefois synthétique, à connaître*), le noeud papillon était ringard autrefois (= il y a trois ans, vive la mode, lol !).
Un incontournable de la garde-robe
Mais il a un passé Fashion inégalable : summum du chic dans les années qu’on appelle vintage aujourd’hui, ce sont des icônes comme Sinatra, Bogart, Ian Fleming puis son personnage James Bond, ou encore Churchill, qui chérissait un modèle à pois bleu marine, qui ont fait la force de cet accessoire. 
Images : diverses sources, via googles images
Rappel : dérivé du jabot, né à la Cour dans les années 1650, ce sont véritablement les Dandys, comme Beau Brummell ou Oscar Wilde, qui l’ont popularisé au XIXème siècle. L’habit noir, chemise blanche et noeud pap noir (autrement dit le smoking) aurait été porté pour la première fois par Pierre Lorillard en 1886 pour une soirée, ce qui fit fureur !
Papillon?

On raconte que ce surnom – après tout il reste une sorte de cravate – lui aurait été attribué en hommage à Puccini, et au succès de son oeuvre « Madame Butterfly », donnée à Milan en 1904.

Dans la fiction, le papillon signe la distinction : caractère, intelligence, valeurs d’élégance et de standing, etc.

… Aujourd’hui très branché
Aujourd’hui, on le porte de jour comme de nuit, le noeud papillon descend dans la rue. Il n’en perd pas pour autant ses lettres de noblesse attention ! 
En revanche, il sait rebondir et s’attache à respecter les tendances de brassage et de Casual Chic actuelles : on le porte donc sur son polo, ou encore avec un pull, ou sur une chemise imprimée ou à rayures.
Pharell Williams, Pub Eté 2011 Lacoste « Unconventional Chic ».
A essayer : le gilet jaune façon Karl…. Non, je rigole !
 
Le noeud papillon peut devenir une vraie signature de style, comme pour Alber Elbaz (créateur pour Lanvin).
Attention : éviter le too much qui fait basculer du côté clown ou serveur, en fonction du degré. Le noeud papillon, comme le dit Alexis Mabille, est avant tout une touche d’humour ! Il le porte d’ailleurs de travers (photo avec le cardigan bicolore rayé).
Pour le porter : l’uni c’est No-Risk, ton sur ton avec la chemise c’est très classe (ex : blanc sur blanc). 
L’imprimé peut faire pointu, mais à marier avec précaution. Pour cet effet, inspirez-vous de Stromae, qui le marie par exemple avec une veste de costume en molleton ou des lunettes « crazy ».

Pour ceux qui ne veulent pas apprendre à le nouer, il existe des noeuds papillon tout prêts, à attacher directement comme un collier. Mais… vous ne pourrez pas personnaliser le noeud !
Pour les plus sportifs, à porter façon Chippendales. Succès garanti 🙂
 
Et pour les nostalgiques, qui souhaitent le porter façon 1830, lisez Balzac ! (Traité de la vie élégante)
Cet article a été sélectionné par l’équipe Paperblog !

* Diagramme de Matthew Mason : synthèse sur les Nerd, Geek, Dork principalement.