La Ma-donna, prononcez à l’italienne svp, retourne dans la casa de la première campagne des deux compères, cette fois non plus dans la cuisine (où elle faisait la vaisselle, la pasta, passait le balai, etc.), mais dans la chambre.

Madonna pour Dolce & Gabbana

Une ambiance toujours aussi rétro, très filmesque, cependant aussi un peu plus intime.

Madonna pour Dolce & Gabbana 1

La Bella est toujours présentée comme l’archétype de la Femme idéalisée (après la Mama, la Donna), cette fois dans son rituel de maquillage. Beaucoup de sensualité, de féminité of course, et un brin de voyeurisme… Après tout, 1. il y a un témoin… *, 2. en général, c’est dans l’intimité qu’on se remaquille non?

Pensons « Journée de la Femme » : cette vision de la Femme, c’est un peu caricatural non?
En même temps, avec Stefano et Domenico, c’est moins étonnant! :o)

*Clin d’oeil : de dos, c’est Lourdes???
Notez la robe chemise en dentelle blanche, so trendy cet été (Bulle à venir…)