Sans dessus-dessous

N’en déplaise aux détracteurs pudiques du bon goût, bustiers et soutien-gorge, serre-taille et porte-jarretelles ont quitté le statut d’accessoires pour devenir des éléments du vestiaire féminin à part entière. Voilà plusieurs saisons déjà que la haute couture met les sous-vêtements à l’honneur. Dior en a fait l’élément phare de ses collections automne-hiver 2009 et printemps-été 2010. On adore: la guêpière trop «couvrante » pour être un sous-vêtement, trop dénudée pour habiller décemment. Nous avons toutes vu la couv’ du dernier Citizen K, sur laquelle Eva Longoria dévoile sa parfaite plastique gainée dans un serre-taille porte-jarretelles. Après tout, qu’est-ce que la mode ne permet pas ?

Sexy dessous


Par la même occasion, les jeunes-femmes redécouvrent les joies de ces sous-vêtements;: porte-jarretelles, serre-taille, guêpière, soutien-gorge style «cœur croisé» de Playtex… jusque là considérés comme désuets. Chantal Thomass et Aubade ont particulièrement contribué à développer la tendance. Dior s’y est mis à sa façon: soutien-gorge, culotte et petite combinaison retro empruntent au charme ancien des sous-vêtements de nos grands-mères depuis l’hiver dernier. La prestigieuse maison rejoue cette année la même carte, avec succès, tandis que de son côté, « La Perla » continue à défrayer la chronique avec Black Label et ses imprimés libertins.

Harmonie totale


Alors, beau dessus ou beau dessous? «Les deux, mon capitaine!», répondrait l’autre. Et quitte à y être, pourquoi ne pas tout accorder? Le visible (vêtement) et l’invisible (sous-vêtements). Seul inconvénient: le coordonné soutien-gorge-shorty ou string ne convient pas toujours avec la tenue du jour (culotte trop voyante sous le pantalon, soutien-gorge pas assez pigeonnant avec ce cache-cœur). Que choisir? Encore un dilemme de femme… Voilà pourquoi nos tiroirs à lingerie, bien que pleins à craquer, manquent toujours de quelque chose. Pour notre plus grand bonheur car c’est toujours un plaisir d’être à la recherche de la pièce qu’il nous faut.

Une Tendance pour le Printemps 2010 !