Voici près de deux ans qu’un mystérieux cabas rouge framboise, décoré de dessins de fleurs et de demoiselles hante mes nuits.
Deux ans à croiser ce sac sans relâche, au bras de toutes les femmes, petites, grandes, menues, jeunes et moins jeunes.
Ce cabas fait un tabac, sans que je puisse mettre la main dessus !
Des anses plastique transparentes, des couleurs vives, c’est un objet facilement – et rapidement – identifiable.
Mais aucune marque. En voilà une idée !
Qui peut bien lancer un sac à si grande échelle, qui touche tant de femmes différentes, sans qu’il n’y ait son nom dessus?
Champion, U, Carrefour, Auchan, Monoprix ? Casto ? Eurodiff ? Une enseigne moins connue?

Impossible, il faudrait une couverture nationale, car ce sac, je l’ai vu à Paris, à Nantes, à Lyon, dans le midi !

Hum hum….
Sherlock en perdrait sa pipe !

***
Voilà quelques mois, la tentation a été grande, assise dans le bus à côté d’une de ces afficionadas… Mais non, je n’ose point demander d’où vient le sac…. A regret le mystère reste entier.

***
Une autre fois, plus téméraire, je lance mon plus grand sourire, et demande à la jeune maman, qui trimballe ses poireaux dedans…
Pas de chance, la demoiselle aurait hérité le sac de sa Môman, et ne sait donc pas qui en est le fabricant…

Zut alors !

***

Mais ma ténacité a fini par payer !

Dans le bus aujourd’hui, je repère à 200 m une dame qui s’avance vers le Centre commercial.
Après un rapide calcul de trajectoire, et un verrouillage de cible, j’affûte le sourire, prépare le discours, et me poste en embuscade derrière les portes automatiques du centre commercial.

Le responsable sécurité me jette un oeil, je dissimule mon arme fatale.

Bingo ! La cible arrive droit sur moi.
J’attends patiemment qu’elle arrive à ma hauteur, dégaine le sourire, pour enfin jeter mon dévolu sur le Précieux. Ubuesque non?

Ah ! Celui-là n’a pas les anses en plastique, mais celles en pseudo rafia, des grands cabas tissés. Une nouvelle version du Sac ?

« Excusez-moi?! Ce sac à votre bras, voilà deux ans que je le poursuis… »
La Dame me regarde sans trop comprendre au départ… puis son visage s’éclaire, lorsqu’elle comprend mes aventures !

Et là, le mystère est enfin dévoilé… Il s’agit d’un sac… Yves Rocher !

En prime, une photo :

Sac Yves Rocher
PS : la Morale de cette histoire? Il suffit d’un petit rien pour qu’une campagne virale marche. Je ne suis sans doute pas la seule qui, n’ayant pas reçu son sac Yves Rocher, s’est demandé d’où il pouvait provenir !
Yves Rocher avait déjà fait très fort avec le sac réutilisable en tissu « plante » blanc et vert, escamotable.
La nouvelle version, en rouge, est très pratique, compte-tenu du nombre de personnes que j’ai vues avec. C’est aussi la preuve incontestable de son succès !