Mois de novembre oblige, Intersoie renouvelle l’opération Marché des Soies à Lyon, carrefour commercial historique de la Route de la Soie.

Mais, quelle déception ! Pour sa 5ème édition, le marché devient payant…
Pour quelle raison?
La réponse officielle justifie le développement de la manifestation, avec notamment des conférences, etc.
Je suis sceptique.
Un prix jugé un peu cher en tout cas, par la plupart des personnes interrogées (2euros la journée, 3euros les trois jours… Déséquilibré?). Pour la Mercerie Coeur (9ème), l’entrée devrait être remboursée à partir d’un certain montant d’achat. Une évolution pour 2010?

Passée cette petite déception, une jolie promenade entre les stands. Roses, jaunes, velours, froissés, l’amoncellement de couleurs chatoyantes attire toujours l’oeil, mais pas toujours le porte-monnaie.

Il faut avoir de l’endurance pour observer attentivement chaque coupon, chaque rouleau, chaque tissu, et trouver la perle rare.

Cette année, moins de créateurs qu’il y a deux ans, c’est dommage. Mais la création fuchsia de Jean-Louis Kurpiel (photo) ne me laisse pas indifférente !

Un tissu qui m’a étonnée et fascinée : une sorte de tricot industriel, aussi fin et léger qu’une toile d’araignée, distribué par la Boutique Bianchini Ferrier, dans le 1er. Humm… j’y ferai peut-être un tour un de ces jours : j’imagine déjà une robe transparente et chaude, dans cette matière aérienne et féminine !