C’est l’événement de l’année ! L’exposition événement de Jean – Paul Gaultier, créée à Montréal en 2011, arrive enfin à Paris!

Plus de 130 robes et tenues Haute – Couture, des photos, des dessins, une exposition inédite que Jean – Paul Gaultier considère comme une création à part entière.

Organisée de façon thématique, l’exposition plonge le visiteur dans l’univers provoc, fantasque et ludique d’un créateur qui a toujours aimé confronter classicisme et modernité. Marqué par ses voyages à Londres pendant l’adolescence, il transcrit les prémices du punk dans ses premières collections, notamment via une de ses tenues emblématiques : le tutu de danseuse, avec les détails d’un jean, accompagné d’un blouson de biker vintage tagué. Un concentré de son style, dixit le Couturier lui – même dans le documentaire lié à l’exposition, « Jean – Paul Gaultier travaille », par Loïc Prigent.

Après ses débuts, et son premier soutien-gorge pour sa peluche, l’ourson Nana, l’exposition présente ensuite ses emblématiques marinières, et ses muses : vierges et sirènes.

Là, petite surprise, Jean – Paul Gaultier himself accueille le visiteur. Comment ça ? A travers un hologramme particulièrement bien réussi qui anime le mannequin de cire réalisé à son effigie. Le même procédé est utilisé à plusieurs endroits dans l’expo, ce qui rend les silhouettes très dynamiques.

D’autres surprises rythment le parcours, illustrant les différentes collaborations de JPG avec Roche Bobois, ou son travail pour les stars de la chanson internationale : Kylie Minogue, Mylène Farmer, Gossip, Conchita Wurst, et bien sûr Madonna dont les seins coniques ont marqué toute une génération.

De création en création, au plus près des chefs d’oeuvre de savoir-faire et de créativité des petites mains de la Haute-Couture, cette exposition révèle à ceux qui ne la connaîtrait pas (encore), l’incroyable inventivité d’un homme passionné par son métier.

A voir jusqu’au 3 août 2015 au Grand Palais à Paris. Pensez à réserver sur internet pour éviter les longues files d’attente !