On en parle beaucoup depuis quelques années, le marketing sensoriel dans les magasins est un nouvel outil pour nous mettre dans l’ambiance, et nous faire acheter…

Marketing Sensoriel et Développement Commercial

Alors il y a la musiques bien sûr, le plus évident, mais aussi la mise en valeur dans l’espace, avec les lumières, la séduction des matières – qu’on a envie de toucher – et aussi, et c’est relativement nouveau, les senteurs.
Je me souviens il y a quelques années, du lancement d’un nouveau parfum, présenté en posters géants sur les façades de la Gare Montparnasse à Paris. Lorsque l’on regardait l’affiche, on percevait aussi la senteur de la fragrance, diffusée pour l’occasion. D’autres initiatives : chez  le maître en la matière : Nature et Découverte, c’est assez ancien, mais on a vu récemment des initiatives chez La Poste, avec une planche de timbres au chocolat.
C’est tendance, mais aussi très polémique… L’incitation marketing, à travers la pub est admise, mais que pensez d’un stimulus inconscient, qui s’adresse directement au cerveau?
Les applications sont nombreuses, et pas dans les domaines évidents comme la beauté. Le tourisme a vu dans ce nouvel outil un potentiel de développement important. Mais sur internet, la mise en application reste difficile… Qui irait acheter un boîtier fait-exprès, pour recevoir la pub de ces enseignes??
Bref, ce qui m’amène aujourd’hui, c’est la découverte, dans le monde de marketing olfactif, du premier magazine qui est publié sans aucune image… Pas de textes, uniquement les 12 senteurs encapsulées. Quelle innovation !
J’avoue avoir beaucoup de curiosité pour ce type de parutions… Comment on fait pour « stopper » l’odeur et passer à la page et à l’odeur suivante? Est-ce que c’est assez évocateur pour illustrer un article? Sommes-nous tous réceptifs aux odeurs? Comment ont-elles été fabriquées? Choisies?
Ah la la, il faudrait que j’arrive à me le procurer… Apparemment, on peut le trouver à Paris… Je vous raconterai ça !