Au Carrousel du Louvre, quand on suit les pictogrammes, on arrive à une curieuse boutique, dans le renfoncement du dédale sous-terrain.
L’entrée est gardée par un vigile, qui réclame un euro pour entrer. UN EURO !!!!
Même à la gare c’est moins cher !
Mais dans certains cas, peu importe le prix n’est-ce pas ?
Je remets donc le sésame à ce Charon moderne, et entre dans son antre.
Quelle surprise de découvrir un lieu aussi insolite que coloré.
Des colonnes de rouleaux multicolores, des abattants flashy, des brosses révolutionnaires, tout le nécessaire pour des toilettes chic et design.
Mais aussi une queue de 15 personnes !
Dans la file, je remarque le drôle de rituel de l’employé en uniforme noir, aérosol et chiffon à la main.

Dès qu’une « cliente » sort de la cabine, il ouvre la porte, entre, ressort, ferme la porte, pschitte et essuie la poignée, puis rouvre la porte, en invitant d’un geste la cliente suivante à entrer. Et ainsi de suite dès qu’une porte s’ouvre. 

L’hygiène et le confort pour une euro !

Sur chaque porte, un nom d’ambiance, et le designer qui l’a conçue. Un design par cabine : meuble en acajou, accessoires de métal, vases de bambou, impressionnant !
Pour se laver les mains, des vasques modernes, et en guise d’essuie-mains, un souffleur à air Dyson, avec détecteur de mouvements !
Finalement, ça valait la peine d’entrer dans ce musée-concept-store aussi décalé, drôle et chic qu’innovant.
Et vous, ça vous aurait plu ?
Plus d’infos sur le site de la  marque.