Roulement de tambour, cette semaine, nous avons eu la chance de rencontrer Lussi !
Rockeuse, Lyonnaise, passionnée de Chaussures…. c’est forcément une chic fille 🙂
Cette année elle a sorti un EP de 5 titres, en attendant un album l’année prochaine normalement.
Mais ce n’est pas tout !
Renouant avec sa formation d’origine, Lussi a créé une collection spéciale pour Buggy Shoes cet hiver. Je vous en avais déjà parlé ici, mais là, les informations viennent carrément de l’artiste en personne, un luxe 🙂
Pouvez-vous nous raconter l’histoire de votre collaboration avec Buggy Shoes ?
Au départ c’est Buggy m’a contactée, ils recherchaient une personnalité du monde artistique pour représenter leur marque, avec un côté décalé, rock. Ca l’a tout de suite fait ! J’ai une passion pour les chaussures, j’ai fait des études en design industriel, ça leur a plu.
Combien de temps a-t-il fallu pour la réalisation de la collection ?
Ca s’est fait très vite, j’ai ressorti tout mon matériel, et c’est revenu tout seul, le coup de crayon, etc. Les bases de la collection ont été fondées en à peine une semaine, j’ai été très réactive parce que je connais les cycles de fabrication et de production, grâce à mes études. La phase de prototypage a ensuite été plus longue.
J’étais force de proposition, j’ai dessiné 17 modèles, mais comme il fallait une collection très vite, on ne pouvait pas tout faire. Alors on a choisi les 4 dessins les plus forts, les plus simples à réaliser, pour les prototypes. Quand j’ai vu le résultat, ça a été comme une évidence, c’était ces trois modèles-là : Lutopy (en rose, rouge, ou noir) et Lustar (violet ou noir).
Lutopy et Lustar (à droite)
Quelles ont été vos sources d’inspiration ?
De la musique bien sûr, surtout quand on pense à la marque, à son univers rock. Pour les couleurs, le graphisme, c’était David Bowie, sa période 80s. Quand je suis née, c’était « Let’s Dance » à la radio, ça a marqué toute mon enfance. Le talon, les couleurs, l’étoile viennent de là. Après, j’ai cherché à décliner l’étoile, sa forme pointue ce qui a donné Lutopy.
Pourquoi ces couleurs ?
J’ai eu carte blanche de la part de Buggy, ce qui était plutôt risqué de leur part, mais finalement ils ont bien fait, car la collection marche très bien, notamment le modèle Rose qui plaît beaucoup aux filles. En même temps c’est normal, mais cette chaussure a failli ne jamais sortir, parce que le cuir rose est très rare en chaussure. 
La campagne décalée, impertinente, c’est votre idée aussi ?
Non, c’est une agence de communication qui a géré, mais quand ils m’ont montré le storyboard, j’ai sauté dedans avec les deux pieds. Ca m’a tout de suite plu !

Pensez-vous qu’une marque ait besoin d’une égérie aujourd’hui pour exister ?
Pour exister je ne sais pas, mais à mon avis c’est comme dans la musique, quand on dit « tu me fais penser à Lio, ou aux Rita Mitsouko ». Je crois que cela donne des repères aux gens, et ça permet à la marque de se positionner par rapport à sa cible. Buggy est une marque ancrée dans le rock, c’est de la pompe mode mais décalée et hyperconfort. Cela leur permet d’affirmer leur indépendance, d’asseoir leur différence. Choisir une personnalité pour représenter une marque, c’est donner un indice aux gens sur la vision qu’ils ont de leurs produits, leur identité.
 
Beaucoup de créateurs font appel à des chanteurs, ou vice et versa. Jean-Paul Gaultier pour Madonna, avec Gossip, Franck Sorbier avec Mylène Farmer. 
Quel rapport y a-t-il selon enre Mode et Musique ?
Je pense que c’est plus qu’un rapport, à mon avis les deux sont liés. Je suis attachée au fait que l’image est indissociable du son. Pour mes concerts, je cherche toujours à donner du spectacle. Je veux que les gens pensent « oh, elle a une belle robe ». Je trouve que le message est pas le même en matière de dynamisme par exemple, que si on est en pyjama ! Pour moi la mode est un vecteur. Et puis je suis passionnée de mode ! Si tous les créateurs font appel un jour à un autre artiste, je pense que c’est parce que cette personnalité est le prolongement de leur identité, à travers un autre média. Cela leur permet d’enrichir leur art par un autre art.
Quel est le meilleur conseil que Philippe Manoeuvre (LE spécialiste français du rock, que l’on aperçoit jouant le rôle du manager dans le clip « Whole Lotta Love », la reprise de Led Zeppelin) vous ait donné ? 
« Envoie le bois et porte des perfectos ! »
Chers lecteurs, un peu de légèreté maintenant… une interview mode très superficielle, pour changer ! 
Quelles sont vos marques préférées de chaussures, en dehors de Buggy bien sûr 🙂 ?
En fait… je collectionne les chaussures. Je dois en avoir 200 paires à la maison. Mais il n’y a pas de marque qui se démarque. D’ailleurs on n’est pas obligé de mettre cher pour avoir de super pompes. La semaine dernière par exemple, j’ai acheté des Cheap Monday à 80€, elles font un effet bœuf !
Buggy, j’en portais quand j’étais petite fille, mais ils n’avaient pas le même positionnement que maintenant. La marque a 40 ans ! C’est chouette de voir comment la marque a évolué, notamment grâce à la vision de celui qui la dirige aujourd’hui. Il l’emmène ailleurs. 
Y-a-t-il un créateur que vous adorez ?
Je suis super fan de Viktor & Rolf. J’adore le côté rock décalé, géométrique mais en même temps très soigné.
 Défilé Prêt-à-Porter AH 2011-12 Viktor&Rolf, Photo Imaxtree Madame Figaro.
Manoush aussi. J’en porte énormément sur scène. J’ai l’impression que tout est dessiné pour moi. Quand je dis ça, ça surprend les gens en général, parce qu’ils connaissent surtout le côté très ethnique/hippie de la marque. Mais en fait ils ont aussi une ligne qui me correspond plus, un esprit pin-up hyper chou, avec des petits nœuds. J’aime beaucoup les robes bustiers par exemple.  
Diriez-vous de votre style qu’il est « Pin-Up » ?
Pas vraiment, je pense que c’est plutôt un état d’esprit. Le côté très féminine, un peu ingénue, un peu femme-enfant, mais en même temps sexy. Ca m’influence beaucoup dans l’écriture de mes textes. Le message que j’essaie de faire passer est léger, ingénu, avec des traits d’humour, parce que c’est ça aussi la pin-up, c’est le second degré.  
Avez-vous un styliste, ou choisissez-vous vous-même vos tenues ?
 Ah non ! Je choisis mes tenues moi-même, et je suis 100% intransigeante là-dessus. Je n’apprécie pas beaucoup qu’on vienne mettre son nez là ! J’y accorde énormément d’importance. Même dans mes anciens groupes, parfois je créais moi-même mes vêtements. 
Parmi les tendances de l’hiver, quelle est celle qui vous plaît le plus ? 
J’adore la mode de cet hiver. C’est la première année qu’il y a un vrai retour de la couleur. Je suis lassée tous les hivers de porter du gris, du noir. 
J’adore le noir, ça marche très bien avec les brunes en plus, c’est magnifique, et chatoyant, mais j’adore le moutarde, la couleur citrouille, bordeaux, les cuirs fauves. Le retour du camel les précédents hivers avait déjà permis un retour des cognac, des fauves. Cette année, enfin, BOOM c’est parti ! Y a du fauve partout, je suis très contente. 
Je porte beaucoup de bordeaux. J’ai acheté récemment un petit haut citrouille… Mais le jaune moutarde ne me va pas du tout. Je pense que c’est parce que ma peau est légèrement dorée, alors ça me donne un côté malade! 
Si vous étiez une couleur ?  
Le violet, parce que c’est une couleur onirique, qui représente quelque chose de joyeux, pétant, fluo, mais qui peut être aussi parfois froide. Je la trouve propice à l’imagination, à la réflexion, à l’introspection, et quelque part ça me ressemble. J’aime le côté joyeux et le côté mystérieux, spirituel à la fois.
Un sac fétiche ?
Peut-être mon Buggy Canard, j’adore cette couleur, qui m’a vraiment plu dans le show-room Buggy, j’ai craqué tout de suite. Je trouve cette couleur hyper originale, et puis c’est dur à trouver en maroquinerie. J’ai aussi un Dreyfuss rose, un peu ajouré, que je porte plutôt l’été, et bien sûr mon petit sac en bandoulière, de la marque Abaco, qui me suis sur tous les concerts. Je l’adore, il a un cuir fauve, et commence à être très usé !
Vos Shoes fétiches ?
Les bottines à talon. C’est 60% de ma collection ! J’adore. 
Un look fétiche ? La robe bustier ?
Tiens c’est drôle, pour Halloween, avec ma meilleure amie on a décidé de s’échanger : elle s’est déguisée en moi, moi en elle. Et quand on a cherché ce qui était le plus représentatif, elle m’a dit : le carré, les bottines, la robe bustier, et les collants, imprimés souvent.  
 
 Mascara ou Rouge à lèvres ?  
Les deux ! Mais je fais très attention à ma peau, alors dans la vie de tous les jours je me maquille peu.
Votre couleur de vernis à ongles préférée ?  
Je porte souvent du rouge, pour l’assortir à mon rouge à lèvres, c’est purement pragmatique. Sinon, j’aime bien mon orange YSL, qui est très fluo, et un prune, que je porte plutôt l’hiver. 
Blazer ou perfecto ?
Blazer. Je n’ai pas de perfecto, c’est pas mon truc.
Jean ou leggins ?
Leggins ! J’en porte énormément, avec des imprimés. Je les porte avec des tuniques-pulls.
Bottes ou escarpins ? Même si on a une idée de la réponse…
Bottines en fait 🙂 Des bottes, je n’en ai qu’une paire ! Les bottines de tout style j’adore. Là, j’ai des Marc Jacobs plates, style après-ski que j’adore. Ou encore des Doc (Martens, ndlr).
 
Blanche-Neige ou Cendrillon ?
Blanche-neige me ressemble plus ! Mais je dirais plutôt Raiponce, une histoire qu’on me racontait quand j’étais petite!
Ken ou GI Joe / Action Man ?
C’est super cliché !!! Ni l’un ni l’autre en fait, en bonne féministe, je suis contre ces représentations macho américaines.  
Et Barbie ?
Ah, Barbie si ! parce qu’on pouvait collectionner les chaussures et les fringues ! D’ailleurs j’ai retrouvé y a pas longtemps ma boîte de chaussures de Barbie, j’étais super contente!
Qu’y a-t-il dans votre Ipod en ce moment ?
En général je repose mes oreilles ! Mais j’aime beaucoup le dernier album des Blood Red Shoes. 
Tiens encore des chaussures ?
Rires.
Pour finir, pouvez-vous nous donner une adresse shopping et un lieu sympa pour se reposer après une bonne journée shopping entre copines ?
Hummm… Peut-être Génération 1962, rue de Tholozé, et … je crois que c’est Le Relais de la Butte, rue de Ravignan dans le 18ème. Il y a une très belle vue.
 A noter : la collaboration Buggy et Lussi va durer … quatre collections en tout!
C’est-à-dire encore d’autres modèles à découvrir pour les trois saisons à venir ! Chic !
Petit Bonus : la vidéo de son titre « Whole Lotta Love », prise au salon Who’s Next en septembre.
Lussi est en concert dans toute la France, consultez les dates sur son site officiel ou sa page Facebook, Lussi in the Sky.