D’habitude, on parle des progrès des Femmes dans la société.

Egalité des salaires, répartition des tâches ménagères, part de femmes dans la politique et aux postes de direction des entreprises / des organismes internationaux.

Aujourd’hui je voulais vous parler de la terrible dissymétrie qui existe entre Homme et Femme « modement » parlant.

Pensez donc, être une Femme ça veut dire avoir droit aux accessoires, aux jupes, robes, pantalons (c’est nouveau, à l’échelle de la civilisation, mais c’est vraiment le cas*), au maquillage, à la coquetterie. C’est avoir le droit d’être multiples : Pin Up et Girly un jour, hyper Rock ou Masculine le lendemain.

Imaginez juste deux secondes que ce soit l’inverse, et que ce soit les hommes qui fassent ça???
Déjà qu’un homme qui fait attention à lui, qui exprime sa – comment on dit déjà… ah oui – « part de féminité » est tout de suite catalogué….  Hey ! Au temps des Gaulois, c’était les hommes qui portaient des bijoux !!!

Pensons donc, on en parlait encore entre « blogueuses mode » la semaine dernière, il n’y a pas beaucoup de blogueurs hommes. Et c’est bien dommage !

Bref. Et pourtant, la mode pour homme est là, et bien là.
Evidemment, il y a eu la révolution Hedi Slimane, qui a permis la diffusion du slim et des chemises cintrées au vestiaire masculin. Mais sinon, c’est encore assez difficile d’avoir des vêtements Fun pour homme. Les imprimés? Toujours les mêmes. Rare est la couleur, et surtout pas de rose, qui a pourtant fait le succès d’Eden Park depuis plusieurs années…

Grâce aux deux Christian, c’est fini !
Louboutin ouvre une boutique homme attenante à sa boutique parisienne, et le 22 juin, Lacroix fait défiler les hommes pour la première fois !

Ce sera la fin d’un privilège des Femmes : deux marques qui s’ouvrent à l’autre sexe. Moi je trouve ça bien. Mais vous pensez que les chaussures Louboutin Homme auront une semelle rouge elles aussi?

* Pour plus d’infos, lire Ce que soulève la Jupe et Une histoire politique du Pantalon, de Christine Bard.