Ce soir, j’ai été au cinéma. Ne rigolez pas, ça doit faire plus d’un an que je n’y ai pas été (le dernier film que j’ai vu était le YSL avec Pierre Niney, et pour être franche, je n’ai pas aimé, malgré la prestation bluffante des acteurs). Mais je ne suis pas là pour vous parler de ce film, mais de celui d’Alex Lutz, vous savez, le blondinet qui fait Catherine et Liliane sur Canal. On le connaît aussi pour son one man show – J’ai honte, je croyais, à cause de l’affiche, que c’était vraiment lui qui faisait le gamin sur les packaging Kinder… 😮

Alex Lutz, avec son inséparable Bruno Sanches, et un autre pote, qu’on connaît moins mais dont la belle gueule devrait séduire d’autres réalisateurs, Tom Dilinger, a fait un film qui sort le 6 mai et que j’ai eu la chance de découvrir en avant-première à l’UGC de Confluence (encore merci pour l’invitation 🙂 )

Le Talent de mes amis - Alex Lutz

« Le Talent de Mes Amis » – Premier film Alex Lutz

Je ne suis pas toujours fan des Catherines et Liliades, mais j’ai vraiment beaucoup aimé le film, qui n’a rien à voir je vous rassure.

C’est l’histoire de deux cadres moyens, dont Alex Lutz, qui se rend compte qu’en fait il a une vie de c** et qu’il a envie de réaliser son rêve.

Loin du cliché du film « réalise tes rêves, décide d’être heureux », Alex Lutz raconte le quotidien bouleversé de trois potes et leur famille avec beaucoup d’entrain, de convivialité, de réalisme, de tendresse et de poésie parfois (il y a même des flash mobs, mais je ne vous en dis pas plus). Bref, d’émotion. Alex Lutz le dit d’ailleurs lui-même : « J’espère que vous emporterez chez vous en rentrant un panier d’émotions ».

Un joli film sur l’amitié, avec évidemment beaucoup d’humour (j’ai pleuré de rire, ça faisait longtemps, et ça fait du bien !), et pour une fois, une fin qui est cohérente, et qui n’arrive pas comme un cheveu sur la soupe parce que nous les Français, on a du mal à bien finir les comédies, sans perte de rythme.

A voir donc, à partir du 6 mai. Bon film !