« Lot N°V15031-2, un petit sac en box marron, fermoir à système en métal doré. Petite poignée aux attaches mors, poche à rabat en velours dévoré à la couleur, figurant des sangles sur pattes à système également mors. Signé Roberta di Camerino.
Commençons à …. 40€ ! »

D’une voix calme, posée, mais enthousiaste, Claire énumère les caractéristiques de chaque objet confié à la vente aux enchères.
Suite à sa lecture, le relais est pris par le Commissaire Priseur, qui annonce, sollicite et valide les enchères faites par les clients potentiels, dans la salle, au téléphone, et aujourd’hui aussi via internet. Claire est experte en mode et Haute-Couture auprès des maisons de Ventes aux Enchères, et j’ai eu la chance de la suivre pour mieux connaître son métier.

Evénement : Vente aux enchères Dior, Lyon, octobre 2015

Expo Dior collection Alexis Mabille Lyon 2015

Octobre 2015 : Vente aux enchères Dior Lyon : Alexis Mabille se défait de sa collection personnelle. Près de 130 lots, des pièces phare Dior par Ferré, Galliano, et bien sûr Alexis Mabille himself. Claire est l’experte de cette vente. C’est elle qui a rassemblé et sélectionné les pièces, les a authentifiées et décrites dans le catalogue de la vente, et enfin mises en scènes pour l’exposition avant vente.

J’avais déjà eu la chance de rencontrer un expert en cosmétiques et parfums auprès des ventes aux enchères, M. Hattemberg, mais je ne lui avais jamais demandé comment au juste il travaillait. Claire a eu la gentillesse de me laisser la suivre sur une journée 🙂

VIS MA VIE D’EXPERTE MODE & HAUTE-COUTURE AUPRES DES MAISONS DE VENTES AUX ENCHERES

L’appétit pour le luxe d’occasion, et pour le vintage en général est si grand ces dernières années que les maisons de ventes aux enchères ont le vent en poupe. Elles organisent toujours plus souvent des ventes vêtements et accessoires (vous avez certainement déjà entendu parler d’une vente de sac Hermès…).
Pour toutes ces ventes, les effectifs réduits des maisons de vente ne peut pas tout gérer. Les sociétés de ventes aux enchères s’entourent donc d’experts, souvent indépendants (comme Claire, qui travaille à Paris, Lyon et Nantes), qui sont les garants de la qualité des pièces et de leur authenticité. Leur aide est précieuse également pour l’organisation des ventes.
Petit rétro-planning avec Claire 🙂

Préparation d’une vente aux enchères (J-45 à 60 jours)

C’est l’expert qui est le premier en contact avec les lots qui seront proposés dans la vente aux enchères. En relation régulière avec des collectionneurs et des acheteurs, il reçoit des objets à vendre, expertise des collections, etc., ce qui lui permet de rassembler des pièces, et de constituer petit à petit les ventes, au fur et à mesure de l’arrivée des lots. Pour la vente Dior, trois mois ont été nécessaires.
En moyenne, le temps de préparation d’une vente est de 1 à 2 mois (pour une centaine de lots).

Sac box cuir vente enchères

Toutes les pièces ne sont pas apportées par l’expert. Le Commissaire-priseur peut lui aussi rassembler des pièces de son côté, qu’il confie ensuite à l’expert.

Le travail de l’expert est d’authentifier / légitimer les pièces proposées par les vendeurs. Il y a donc dans son métier, en plus d’une solide connaissance de son domaine d’expertise, une  part de recherches dans les archives des maisons. Le deuxième travail de l’expert nécessite une grande part d’organisation, car c’est lui qui orchestre la création du catalogue de la vente, entre shooting et rédaction des commentaires, et c’est lui qui fixe bien sûr la mise à prix des articles.

Comment l’expert fixe-t-il le prix d’un lot ?

L’estimation du prix tient compte des ventes organisées précédemment dans le même domaine, mais aussi de la pièce elle-même.
Pour la vente Dior, Claire m’expliquait qu’elle avait par exemple envie de défendre une perruque de défilé Haute-Couture, une coiffe qui offre de restituer pour une fois la coiffure de cet événement, alors qu’elles sont toujours perdues, car éphémères…
Elle a donc valorisé cette perruque, qui lui paraissait rare et exceptionnelle.

Lors de la vente aux enchères, la mise à prix commence ensuite à 30% du montant final estimé…. pour atteindre des sommets.
Par exemple, pour la vente Dior, les enchères se sont envolées pour une tunique dessinée par Gianfranco Ferré pour Dior en 1995 : 11 000 €, pour une estimation à 3000-4000 € !

Préparation du catalogue de la vente

Tranquillement installée dans son bureau avec son assistante, Claire se concentre sur chaque lot. Autour d’elle, un océan d’articles posés ça et là, sur les tables, accrochés aux armoires, amoncelés dans des sacs. « Vous y êtes ? Alors, lots suivant

[V15031-3], notez s’il vous plaît : carré en soie imprimée titrée « Aux Champs » Hermès Paris à dominante bleu, or, marron et blanc (décoloration et taches). »

Carré Hermès soie vente enchères

Chacun des lots sera minutieusement étudié, décrit, avec ses traces d’usure et ses défauts. Les photos des articles seront ensuite réalisées dans la salle des ventes attenante, avec le plus de soin possible pour permettre aux acheteurs de se figurer précisément la pièce.

« Certains acheteurs sont à l’autre bout du monde, ils travaillent pour des musées, des collectionneurs privés, etc. Ils ne peuvent donc pas se déplacer pour voir les pièces lors de l’exposition. »

Claire répond donc souvent par mail à des demandes précises de ces acheteurs illustres, pour avoir d’autres photos de détail par exemple.

« Internet a profondément changé la donne : aujourd’hui il suffit de se connecter au site de la maison de vente pour pouvoir suivre la vente et enchérir ! Le public des ventes aux enchères a lui aussi beaucoup changé : il est beaucoup plus varié. Il y a bien sûr les collectionneurs, les musées, des acheteurs mandatés par leurs riches clients – souvent internationaux, des galeries, mais aussi des curieux, des particuliers des rêves plein les yeux. Qui ne rêve pas de s’offrir une pièce de créateur à prix accessible ? »

J-1 semaine : l’exposition des lots

Une fois le catalogue édité et diffusé à tous les anciens clients, les abonnés, et bien sûr les prospects des maisons de vente, il faut maintenant préparer l’exposition des lots. Une vente aux enchères est avant tout… une vente ! Il faut donc particulièrement soigner la présentation pour donner envie !!! (comme dans le catalogue d’ailleurs !)

C’est certainement pour cela que j’aime autant les expositions pré-ventes! C’est comme visiter un musée éphémère, avec des pièces rares qui partiront ensuite la plupart du temps dans des collections privées ! J’aime beaucoup visiter celles d’Artcurial à Paris, toujours très riches. Evidemment, l’exposition de la vente Dior Lyon collectionné par Alexis Mabille était fabuleuse ! Je vous en avais parlé, rappelez-vous, avec force photos de ces tenues somptueuses 🙂

Pendant l’expo, l’expert est toujours sur place pour renseigner les acheteurs potentiels, et pour prendre des ordres d’achat si besoin. En effet, si vous n’êtes pas présent à la vente, vous pouvez confier une offre d’enchère à l’expert / au commissaire-priseur, c’est lui qui se chargera de la placer au moment opportun.

Jour J : la vente aux enchères est lancée !

Comme je l’expliquais au début de mon article, le jour de la vente, l’expert prend place à côté du commissaire-priseur. C’est lui qui annonce les lots et lit les commentaires tirés du catalogue au public d’acheteurs. Il participe directement à la vente, et un jeu se crée parfois avec le commissaire-priseur. Pour la vente Dior par exemple, celui-ci ne manquait pas d’humour pour commenter des tenues plus ou moins portables, taquinant l’expert, et encourageant le public à enchérir. C’est un spectacle une vente aux enchères !

Après la vente, l’expert gère bien sûr l’emballage des pièces, et leur envoi si la personne n’est pas sur place, une partie peut-être un peu plus administrative et logistique, moins fun, mais qui fait partie du métier !

Infos pratiques : le métier d’expert

Quelles études doit-on suivre pour être expert auprès des maisons de ventes aux enchères ?

Pour exercer ce métier, il faut être reconnu par ses pairs, avoir 10 ans d’ancienneté dans le secteur et avoir écrit un mémoire.
Claire, pour sa part, à fait l’école de commerce d’art ICART à Paris.

Comment se rémunère l’expert ?

Il prend un pourcentage sur les frais de vente. La maison de vente aux enchères prélève sur chaque lot des taxes et ses charges, soit entre 0 et 20 % de charges, auprès du vendeur-propriétaire. Le vendeur récupère donc le montant de la vente, déduit des frais de vente.
L’acheteur paiera quant à lui également autour de 20% de frais à l’achat.

Si vous aussi vous avez des articles à vendre, contactez Claire : Dépann’Chic.
Merci Claire pour cette jolie expérience ! Je crois que si je ne suis plus personal shopper un jour, je viendrai faire un stage chez vous pour changer de métier 🙂