Ma nouvelle boutique préférée : La chair de l’Orchidée

J’ai découvert par hasard un nouveau havre de shopping, dédié au luxe et à mon bien-être.
La Chair de l’Orchidée, un nom aussi poétique que le nom d’un rouge à lèvres*…
Située rue des Quatre-Chapeaux, la boutique a ouvert il y a moins de quinze jours. 
Ma première impression en entrant… : waow ! 
Que c’est beau !

Le cadre est presque magique, comme une parenthèse dans la ville. J’ai envie de poser mon sac et mes clés, d’enlever mes chaussures, faire un peu comme si j’étais chez moi.

La boutique s’ouvre sur un grand espace à haut plafond, et se prolonge en petites alcôves, des salons dont les noms m’enchantent : La fleur de mon secret, Le Lac des Cygnes, Parle avec Elles, Les Liaisons Dangereuses.
Sur les murs, un rose poudré et doux, très mat, qui contraste avec les impressions « matelassé » taupe des meubles de présentation. Des lustres aussi imposants qu’étonnants. Des touches de laque, des touches scintillantes, de nombreux détails, très recherchés, mais l’impression générale est douce, lumineuse, sereine. Un espace hors du temps !

Pas un tableau, pas un cadre, pas une décoration ne trahit l’esprit général. (J’ai eu un coup de coeur pour les capsules Nespressbipppppp assorties aux couleurs de l’espace… C’est ce genre de détails qui vous en disent le plus long sur la finition d’un concept!)
Il faut dire que le magasin a été pensé sous forme de concept et poussé jusqu’à l’extrême.
L’idée de départ ? Jean-Christophe Bouvier, de l’agence Alice dans les villes, me raconte : 
« Cette boutique, c’est le mariage d’un univers poétique, surréaliste et charnel avec un espace architecturé et épuré. Nous nous sommes concentrés sur les tranches de vie de la femme, intimes et intimistes, qui racontent sa vie, comme celle d’une héroïne. Il s’agit d’un regard quelque part cinématographique, qui met en lumière ses rêves, sa trajectoire de vie, avec une certaine mélancolie contemplative, mais sans pour autant passer à côté du contemporain. Celui-ci est toutefois pérenne,  presque éternel car hors des tendances et de la mode. »

Pour moi, ce concept se traduit concrètement par l’aménagement d’une sorte de boudoir immense. 

M. Bouvier poursuit le cheminement, en parlant de « jardin intérieur« . Le concept de la boutique est ancré dans une réflexion psychologique sur la femme et ses envies profondes : « l’idée d’un temps pour soi, d’un espace décalé du temps qui s’arrête, propice à la rêverie de la jeune fille devenue femme et qui rêve toujours d’être la plus belle pour aller à son premier bal.« 
La plus belle pour aller danser … la sélection d’Alexandra est là pour y parvenir : des grandes marques, ultra-désirables, quasi introuvables à Lyon : Pucci, Alaïa, Balmain, Versace, Giorgio Armani, Valentino, Tabitha Simons, Costume National, Hudson Jeans,…
Toutes les marques choisies font prêt-à-porter et … ACCESSOIRES ! Des sacs et chaussures magnifiques…. Comment résister?
Humm… Ma nouvelle boutique préférée?

* un article à relire : le nom des rouges à lèvres.

2017-02-21T00:12:23+00:00 Conseils Shopping|

Leave A Comment