« Ah, tu fais du relooking ! » voilà ce que j’entends parfois quand je parle de mon métier de personal shopper.
Le plus souvent, les personnes auxquelles je parle de mon métier ne le connaissent pas. Tout le monde n’aime pas la mode et le shopping il est vrai ! Et il arrive souvent que personal shopping et relooking soient confondus. Alors voici quelques informations pour vous permettre de faire la différence. Car je ne propose pas de relooking à mes client.e.s !

Personal shopping, au service du style

Comme je l’explique en formation, le personal shopper est avant tout un expert en style et en shopping.
Être expert en style, cela veut dire connaître et maîtriser les styles vestimentaires.
Des styles, il y en a des dizaines, certains sont à la mode, comme le style bohême, d’autres sont intemporels, comme le style masculin-féminin. Et puis il y a le style personnel, celui que l’on n’arrive pas forcément à nommer, parce qu’il n’a pas d’étiquette. Votre style est unique, il vous ressemble, parce qu’il est fait de vos expériences, de vos influences, de vos goûts, de vos voyages, etc.

Par exemple, je sais que j’ai beaucoup de mal à choisir des vêtements noirs et marron, parce que ma Maman m’habillait rarement voire jamais, avec ces couleurs. Question de goût, de choix personnels, et grosse influence sur mes choix aujourd’hui!

Et vous y a-t-il parfois une petite voix dans votre tête qui vous dit quelle couleur / coupe / matière choisir ?

Personal Shopping et relooking Lyon

Pourquoi confond-on personal shopping et relooking ?

Le problème vient de la médiatisation d’un métier « fashion » peu connu. Il y a des émissions à succès comme les Reines du Shopping – merci Cristina! – qui ont le mérite de présenter l’activité de personal shopping, en mettant en scène des participantes qui se revendiquent personal shoppers.
Et d’autres, comme les anciennes Nouveau Look pour une Nouvelle Vie ou Belle Toute Nue, qui jouent sur la transformation positive – on peut parler de métamorphose – des participant.e.s et qui banalisent donc le relooking. Mêmes principes, même sujet : les vêtements, le look, et voilà qu’émerge la confusion.

Relooking est un terme-valise, dans lequel on fourre toutes les activités liées au vêtement et à l’apparence. C’est dommage, car cela dessert les acteurs de cette activité.

Relooking vs Personal Shopping

Le personal shopper n’est pas un relookeur, justement parce qu’il va travailler avec une base : le style de la personne, et donc sa personnalité. Viennent s’ajouter ensuite des contraintes comme le budget, la morphologie / la taille de la personne et l’occasion pour laquelle on cherche une tenue.

Le relookeur ne tient pas toujours compte de la personnalité de ses client.e.s. En effet, son domaine de prédilection est la transformation des personnes. Contrairement au personal shopper qui ne vise pas la transformation mais l’adéquation entre la personne et ses contraintes. La démarche du personal shopper se rapproche en cela de celle du conseiller en image, puisque sa démarche se profile davantage sur du long terme que sur une action « one shot ».

Voilà pourquoi je ne fais pas de relooking.

Est-ce que c’est un peu plus clair ? Relooking et personal shopping sont deux activités vraiment distinctes !