Un grand défilé Eric Tibusch Haute-Couture à Lyon ! [1/2]

Eric Tibusch. Comme vous, il y a deux mois encore je ne savais pas qui c’était. Honte à moi ! Il s’agit en effet d’une jeune maison de couture, bientôt 10 ans, fondée « pour proposer autre chose qu’une mode française snobinarde. »

Invité par Caroline Cléry à défiler au profit des enfants dans le cadre de la Fashion Week de Confluence, Eric Tibusch est un créateur exilé à Hong-Kong depuis 2014 pour développer sa marque en Chine.

Pourquoi la Chine ?

Curieusement pour développer sa marque … aux Etats-Unis, mais aussi en Chine, un pays immense, où la mode est un défi, car « les Chinois ont perdu leur culture, ils ne comprennent pas leur passé. » Il a quitté la France par ras le bol, des médias, de l’atmosphère fataliste de crise.
Un choix qui a porté ses fruits puisque Eric Tibusch vient d’être choisi comme directeur artistique par un grand groupe de mode chinois qui possède 1300 boutiques en Chine. Well done !

La Haute-Couture par passion

La couture il l’a apprise sur le tas, après un passage chez Isabel Marant, puis chez Jean-Paul Gaultier, John Galliano pour Dior, Rick Owens, Lagerfeld et Saint-Laurent, époque Monsieur Saint-Laurent lui-même. Excusez du peu !
D’ailleurs vous avez vu, Saint Laurent va proposer à nouveau dune collection Haute-Couture ! #Hâte !
Des références qui transparaissent dans son travail. (et son look 😉 la fine moustache à la Galliano?)

Eric Tibush par Delphine Delamain

Eric Tibush par Delphine Delamain

L’époque Jean-Paul Gaultier en particulier a profondément marqué Eric Tibusch, et ça se voit dans les collections.
Il portait d’ailleurs un costume marine grisé à rayures noué à la taille et une marinière en tulle rebrodée de sequins rouge sang.

Très honnêtement, j’ai été très agréablement surprise par le personnage d’Eric Tibusch. Point de mégalomanie ni d’extravagance. Une voix posée douce et profonde, avec des pointes d’enthousiasme plus aiguës, une passion vibrante qui fait plaisir à voir. Une rigueur extrême – la Haute-Couture ça ne pardonne pas ! – et une grande gentillesse et disponibilité.

Eric Tibusch, la marque

Eric Tibusch c’est une marque qui propose des pièces sans tenir compte des saisons, pensée pour les clientes, leurs attentes, et leur corps.
Les vêtements sont polyvalents, n’ont pas toujours de sens. Démonstration avec un tailleur qui peut être porté sexy ou business, en fonction de la blouse portée dessous.
Un choix de belles matières mais un prix qui se veut raisonnable, pour un vêtement de créateur, Eric Tibusch veut le luxe pour tous, et plus de justesse et de transparence vis-à-vis du consommateur.
Une collection pour homme est aussi en préparation !

Caroline Cléry en Eric Tibusch par Delphine Delamain

Caroline Cléry en Eric Tibusch par Delphine Delamain

Marie N'Dao en Eric Tibusch par Delphine Delamain

Marie N’Dao en Eric Tibusch par Delphine Delamain

Les vêtements sont créées avec une conscience écologique : coton bio, pas de jean car trop polluant. Hummm. Là j’ai un petit bémol à apporter : et la pollution du coton bio on en parle ?

En revanche là où je rejoins Eric Tibusch, c’est sur le retard pris en France par rapport aux Charities américains. Des millions de dollars peuvent être levés en une soirée, quand la soirée de Confluence a rapporté 14 000 euros… C’est déjà pas mal, mais la comparaison est difficile!

La soirée, justement, parlons-en !!!!

Un grand Défilé Haute-Couture à Confluence

Dans la lignée des événements mode organisés par le centre commercial (je vous en redirai un mot bientôt!), il y avait donc ce fabuleux défilé Haute-Couture. Les invités étaient triés sur le volet, la sécurité au maximum. Pensez-donc ! Des footballeurs, des business-men, il y aurait du gratin !

J’ai eu la chance d’être une petite souris de ce bel événement, en me glissant dans les coulisses, et pas les moindres : j’ai été habilleuse pour Eric Tibusch ! Je vous en parle jeudi sur le blog, alors rendez-vous jeudi matin pour découvrir cette expérience en images !

2017-02-21T00:05:35+00:00 Tendances|

4 Comments

  1. Alaoui Hafida 5 août 2015 at 10 h 14 min - Reply

    Eric Tibush,je l’ai connu voire découvert dans un cadre associatif au Maroc. »L’Ange Bleu de la fibre textile »,voici le concept que j’ai eu de ce jeune artiste depuis octobre 2011 pour avoir donné et s’adonné dans toutes les dimensions de son savoir,savoir-faire et savoir -être.Bref unique que le ciel l’assiste et le préserve

    • Maïte 5 août 2015 at 11 h 13 min - Reply

      Merci Hafida pour ce joli témoignage !

  2. Lucien David Langman 6 août 2015 at 16 h 42 min - Reply

    Un très bon papier clair, bien tourné qui présente à merveille en peu de mots l’une des nouvelles grandes stars de la Haute Couture d’aujourd’hui.

    • Maïte 6 août 2015 at 17 h 03 min - Reply

      Oh merci 🙂
      C’est gentil !!!!!

Leave A Comment