Depuis trois ans, j’ai la chance d’assister au Défilé de gala de l’école Supdemod. La semaine dernière au Selcius à Confluence, j’ai même eu l’honneur d’être placée « en Front Row » (au premier rang!!!),à quelquesmètres du parrain de la promo, Olivier Lapidus himself. Autant vous dire que rien ne m’a échappé !

Défilé Supdemod 2015 - Olivier Lapidus

Défilé de mode Supdemod 2015 : l’écriture

Après les discours de rigueur, les mannequins – tous des étudiants de l’école – ont défilé, présentant les créations des étudiants en dernière année de stylisme-modélisme. Cette année, le thème était original, et compliqué à traiter avec des vêtements je trouve : l’écriture. Personnellement, je n’ai plus du tout pensé au thème en voyant le défilé, contrairement au défilé Supdemod 2014, sur les minéraux et les cristaux. Peut-être un peu dommage ?

Mes silhouettes préférées en images !

Plusieurs thèmes ont été présentés : casual, city, lingerie, cocktail, etc. Voici mes looks préférés !

Défilé Supdemod 2015 (2)

Défilé Supdemod 2015 (3)

Défilé Supdemod 2015 (4)

Défilé Supdemod 2015 (9)

Défilé Supdemod 2015 (10)

Défilé Supdemod 2015 (11)

Défilé Supdemod 2015 (12)

Défilé Supdemod 2015 (13)

Défilé Supdemod 2015 (14)

Défilé Supdemod 2015 (15)

Défilé Supdemod 2015 (16)

Défilé Supdemod 2015 (17)

Défilé Supdemod 2015 (18)

Défilé Supdemod 2015 (19)

Défilé Supdemod 2015 (20)

 

Défilé Supdemod 2015 (26)

Défilé Supdemod 2015 (27)

Défilé Supdemod 2015 (28)

Défilé Supdemod 2015 (30)

Défilé Supdemod 2015 (31)

Défilé Supdemod 2015 (32)

Défilé Supdemod 2015 (33)

Ce qui était surprenant, c’est que le défilé était incroyablement homogène, bien qu’il ait été préparé par une vingtaine d’étudiants. Le dénominateur commun dans tout ça ? La touche du professeur peut-être ?

Certains looks étaient très aboutis, même si avec Isabelle, professeur à l’école, on a regretté le manque d’accessoirisation. Très peu de bijoux, sacs, etc. Une piste d’amélioration ?

En tous les cas je me suis régalée devant ces créations, la plupart vraiment dans l’air du temps. Ca m’a donné envie de ressortir la machine à coudre !