Chanel Joaillerie, bijoux diamants et platine 1932

La maison d’enchères Gros & Delettrez organise à Drouot Paris une vente aux enchères exceptionnelle consacrée aux Bijoux Chanel début octobre 2016. Une occasion rêvée pour moi de vous parler de la fabuleuse boutique de joaillerie que possède la maison Chanel place Vendôme, et bien sûr de la collection de bijoux que Gabrielle a créée.

Chanel joaillerie

Quelques modèles Couture de la vente de bijoux Chanel – source : Drouot

Chanel Joaillerie, unique collection, Paris, 1932

Gabrielle Chanel était une visionnaire et une audacieuse.

Dans un contexte particulièrement difficile (l’après Krach de 1929, tous les riches étaient ruinés), et alors qu’elle avait toujours prôné la couleur et la fantaisie, comme les fausses perles par exemple, elle a créé une collection de bijoux, en diamants (Oh Shocking!), la seule de sa vie, une collection scandaleusement fabuleuse.
Et éphémère, car les diamants, confiés par la Ligue des Diamantaires, étaient destinés à être démontés après l’exposition – aucun bijou à vendre !

Sans compter le revirement de Mademoiselle, cette collection a marqué les esprits à plus d’un titre : présentée sur des bustes en cire de coiffeur « coiffés court, aux yeux parés de cils »* (Oh, shocking !!) dénichés dans les « arrière-magasins parisiens »*, on murmure à Pigalle (Oh, shocking !), les bijoux créés par Chanel ont été exposée dans un hôtel particulier, l’hôtel Pillet-Will, que Gabrielle Chanel louait. La première exposition payante dans un lieu privé, qui n’était pas prévu pour ça à la base ! Les recettes étaient reversées à une œuvre de charité.

Révolution de la joaillerie

Comme tous les grands génies de ce monde, Gabrielle Chanel avait une Vision. Son talent ne s’exerçait pas seulement dans la couture, un métier inculqué par les religieuses d’Aubazine : sa vision s’exprimait aussi en décoration, en packaging, en parfumerie, en merchandising (en témoignent les bustes utilisés pour l’exposition, vieilleries vintage à l’époque), etc.

Collier comète Chanel

source Vogue.fr

Cette collection de joaillerie portait donc elle aussi la marque de la modernité Chanel :

  • De la création de bijoux? Ni diamantaire ni joaillière elle a pourtant dessiné une collection de bijoux, préfigurant l’ère des stylistes touche-à-tout d’aujourd’hui
  • Création de bijoux transformables, ainsi que font tous les grands joailliers aujourd’hui, les bracelets étaient présentés en manchette par exemple, et pouvaient se porter en un ou plusieurs rangs.
  • Simplification des formes : les colliers devenaient des « pluies d’étoiles », les tiares imposantes de fins croissants de lune maintenus par des barrettes invisibles, les pendentifs se trouvaient suspendus au bout de longues chaînes.
  • Nouvelles formes, comme la frange Chanel, une frange de diamants à porter sur le front, renouant avec la chevelure féminine pré-années Garçonne.

 

Cette collection éphémère a marqué les esprits, et la joaillerie Chanel a été lancée en 1993 (diversification…). Les modèles créés par Mademoiselle sont régulièrement réinterprétés, comme par exemple l’intemporel collier Comète, mon préféré. Des modèles de montres viennent compléter l’offre horlogère (fondée en 1987) de Chanel Joaillerie.

La boutique Chanel Joaillerie Place Vendôme

Chanel Joaillerie se trouve aujourd’hui place Vendôme, au cœur d’une boutique absolument magnifique qui illustre, point commun de la galaxie Chanel, l’ensemble de l’univers de Mademoiselle. Des symboles (l’épi de blé, le lion, la grenouille) aux éléments de décoration (paravents, couleurs) qui rappellent l’Appartement de Mademoiselle, tout est cohérent, magnifique et bien sûr Chanel.

Boutique Chanel Joaillerie Vendôme

A l’entrée, comme un « autel », où trône le portrait de Mademoiselle. Le visiteur est guidé à travers un dédale de petites pièces intimistes réunies autour d’un atrium magnifié par un luxueux lustre Goosens culminant à 8m de haut.

Lustre Goosens Chanel Vendôme

Les créations se dévoilent dans des vitrines au mur, sur les tables et dans les stèles, chacune plus étincelante que l’autre, toutes montre d’un savoir-faire incomparable.

Bracelet plume Chanel

Vente Chanel à Drouot, octobre 2016

Les bijoux vendus aux enchères cet automne proviennent d’une grande collection privée. Ce ne sont pas à proprement parler des pièces de Haute joaillerie, mais ce sont des bijoux créés par les grands stylistes de Chanel comme Victoire de Castellane – avant qu’elle ne travaille pour Dior – et Gripoix.

collier Chanel lanternes Swarovski

Perles et Swarovski – source Drouot

*Edmonde Charles-Roux, L’Irrégulière, La Fin du Faubourg, Livre de poche p.499.

2017-02-21T00:05:14+00:00 Histoire de la mode|

Leave A Comment