Dans Elle cette semaine, il y a tout un article au sujet des broches. Il paraît que c’est la grande tendance cet automne. J’aime bien : quand on dit « c’est tendance », les gens commencent à se dire qu’ils en ont envie. Moi ça fait des années que j’en porte !

Ma première broche…

Je crois que ma première broche était un badge de pilote de ligne, un disque avec des ailes dorées, qu’une hôtesse de l’air m’avait donné quand on avait fait le lonnnng voyage Paris-Bangkok, quand j’avais 7 ans. Rendez-vous compte !
1. Ce ne serait juste plus possible aujourd’hui, à moins peut-être d’épingler les broches avec des aimants
2. Ca remonte à loin quand même !!!

Pin’s mania

Dans les années 90s, comme toutes les ados, j’ai collectionné des pin’s. J’en avais une bonne cinquantaine. C’était comme les sacs en toile aujourd’hui, un argument publicitaire que toutes les marques ont adopté, faisant la joie des enfants dans les cours de récré. Je ne sais plus trop lequel était mon préféré. Il y en avait tant ! Faudrait que je demande à Maman d’ailleurs, ce serait drôle de les retrouver !
Je les rangeais, pardon, les épinglais sur un morceau de tissu de jute que Maman m’avait ourlé, pour pouvoir rouler le tissu et transporter facilement les pin’s. Ca pesait une tonne, comme les jeans rebrodés de perles Dolce & Gabbana !

Broches vintage strass

L’élégance sobre et délirante d’une broche

Plus tard, je me suis vraiment mise aux broches : ma grand-mère en épinglait systématiquement une à sa veste, ou bien à son foulard – elle utilisait aussi des clips à foulards, vous connaissez ? C’est super pratique !

Il y a en particulier une broche de mon arrière-grand-mère, un cartouche en métal gris foncé, bordé de strass, au milieu duquel trônaient trois pierres vertes, des agathes. Comme j’aime cette broche ! Je l’épingle généralement sur une veste de type blazer noir, mais pas au col ! Sur le rebord de la poche à la taille en fait. C’était un bijou assez discret, mais très fin, et subtil. Love it !

Broche antique agathe

Je trouve ça tellement féminin, élégant et beau ! En plus, on peut trouver des broches anciennes, qui ont une histoire, à tous les prix ! On en trouve chez les antiquaires, dans les boutiques vintage, dans les vide-greniers, ou encore dans les coffrets à bijoux de nos grands-mères ! J’ai de bonnes adresses shopping à vous faire visiter à Lyon si ça vous intéresse 🙂

Mon rêve ? Un vrai camée… J’en avais vu un une fois, mais hors de prix à l’époque pour moi (200€), l’occasion se représentera un jour !

Conseils pour choisir et porter une broche

Ce que j’aime avec les broches, c’est qu’on peut facilement les associer. Elles peuvent être précieuses ou en toc, qu’importe, elles apportent indéniablement quelque chose à la tenue que l’on porte. Il ne faut pas avoir peut d’oser ! Quelque part, ce qui compte, c’est de laisser parler sa personnalité, et son imagination, par exemple en choisissant des broches XXL ou encore très colorées. Si on n’ose pas avec les vêtements, c’est parfois plus facile avec une broche !

Voici quelques conseils, si vous ne savez pas trop comment agrémenter vos tenues d’une broche.

Broche + Col roulé, very smart !

Broche précieuse + col roulé

Une de mes broches préférées…

Broche camée dentelle

Par exemple, j’adore porter une broche avec un col roulé. Le collier est souvent impossible, question de volume, à moins d’opter pour un sautoir. Et la broche permet d’attirer l’œil un peu plus à droite ou à gauche, sur l’épaule. C’est idéal pour détourner l’attention d’une forte poitrine par exemple, ou encore pour rééquilibrer une carrure. Personnellement j’aime les porter à gauche, comme les hommes portent la pochette.

Broche fleur XXL

Une de mes broches favorites, la fleur XXL (très ancienne co H&M)

Broche + Manteau, So Chic

Broche perle + bleu électrique

Ma broche perle fétiche, et mon manteau bleu !

La broche, je l’adore aussi sur un manteau. Je porte régulièrement une broche « perle » sur mon manteau en laine bleu électrique (vous m’avez sûrement déjà croisée avec, c’est mon manteau préféré !) Evidemment broche + manteau de couleur se marient très bien, mais cela peut rehausser aussi un manteau sombre.

Broche where you want !

Enfin, pourquoi ne pas épingler une broche à une ceinture ou justement à une jupe qui en manque ? Une façon subtile d’attirer l’attention sur la taille ! On peut aussi l’épingler à un corsage, comme les reines d’autrefois épinglaient leur pièce d’estomac à leur robe, ou bien encore sur les bretelles, ou les chaussures ! Je vous avais d’ailleurs parlé d’une marque qui faisait des clips à chaussures. Une façon simple et peu coûteuse de renouveler ses chaussures !

Aïe….

Le seul problème avec les broches, c’est l’épingle, qui a tendance à faire de gros trous dans les vêtements. Mon astuce ? Sur une chaîne et trame (un tissage classique type coton), ou un lainage, pas de soucis, le trous se résorbera très facilement si vous faites jouer doucement l’étoffe.

En revanche sur des tissus plus fins, type viscose, soie, etc. le trou est irrémédiable, car les chances sont plus grandes de casser un fil en épinglant.

Pour ma part, je fais attention à épingler les broches dans les coutures, car il y a déjà des trous ! mais ce n’est pas toujours possible.
Mon conseil ? Choisissez une broche pour une tenue, et décidez de ne plus la porter sans. Comme ça, pas de manipulations excessives qui pourraient endommager davantage votre vêtement !

Cela dit, j’ai hâte que les fabricants de broches nous proposent, comme certains le font déjà, des épingles très fines, ou alors pourquoi pas des fermetures magnétiques, ce serait tellement pratique !